Le double corps du roi
( 1 )
de Thomas Day et Ugo Bellagamba
aux éditions Mnémos ,
collection Icares
Genre : Fantasy

Auteurs : Thomas Day , Ugo Bellagamba
Couverture : Guillaume Sorel
Date de parution : juin 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Thomas Day ou Ugo Bellagamba

Fantasy exotique

Lorsque l’on évoque la carrière de Thomas Day en science-fiction, on ne peut s -empêcher de préciser qu -il énerve autant qu -il enthousiasme. La cause est la même à chaque fois : ses nouvelles et son habitude d -aller jusqu -au bout de ses personnages et de ses idées. C -est souvent choquant et chacun apprécie à sa manière. Mais ce qui fait l’unanimité, c -est sans doute son talent. Pour s -en convaincre, il suffit de lire La voie du Sabre paru chez Folio SF il y a quelques mois. De son côté, Ugo Bellagamba a essentiellement sévi dans le domaine de la nouvelle. On signalera à ce propos son recueil : La cité du soleil (Le Bélial), regroupant trois de ses novellas. Ensemble, les deux hommes ont déjà signé un premier roman, L’école des assassins. Les voici pris en flagrant délit de récidive.

Un royaume de fantasy et un coup d’Etat

Démeter est un vieux royaume. Instauré depuis des siècles, il s’appuie sur une division en trois de la société : les aristocrates et les combattants, les religieux et le peuple. Sur ce schéma classique, l -ensemble est consolidé par une armure magique délivrée aux anciens par le Dieu-Forgeron. C -est elle qui donne sa légitimité à chaque roi. Aussi lorsqu -elle disparaît après le coup d’Etat du général Déléthérion, celui-ci trouve la pilule amère. Sans l -armure, le peuple ne veut pas le reconnaître. Comme si tous ses efforts pour tuer l -ancien roi n -avaient servi à rien. Et pour cause, c -est son amant, le poète Egée, qui l -a soustraite à son contrôle pour la cacher au c-Sur de l -étrange royaume de la Canopée &

Des plus et des moins.

Le double corps du roi possède une saveur exotique. Si on regrette le manque de consistance du background et des schémas parfois classiques au départ, la découverte du royaume sylvestre de la Canopée est une des deux raisons de lire ce roman. La seconde, c’est la capacité des deux auteurs à bousculer leur intrigue. Difficile de prévoir le déroulement de l’histoire. On a la sensation que tout peut se passer à n’importe quel moment, même si cela signifie parfois changer de héros en cours de route. Un roman à découvrir pour les plus aventureux.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.