Le festin de minuit
( L'Ecole des Fées 2 )
de Titania Woods
aux éditions Gallimard Jeunesse ,
collection Folio Cadet
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Féérie

Auteurs : Titania Woods
Illustrations : Smiliana Coh
Traduction : Zerline Durandal
Date de parution : mai 2009 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Titre en vo : Midnight feast
Cycle en vo : Glitterwings Academy
Parution en vo : avril 2008

Lire tous les articles concernant Titania Woods

Twini retourne à l’école

Paru en même temps que le premier tome Twini apprend à voler, le deuxième opus de l’Ecole des Fées a permis de lancer la série, inédite en France. Les autres numéros sont publiés par paire tous les six mois. Il faut dire qu’outre-manche, Titania Woods a connu un rapide succès auprès des 8-9 ans avec Twini la petite fée délicate qui découvre son arbre-école. Son univers sylvestre tout en pastel paillettes est vivifiant, léger et magique. Pas de raison qu’elle ne connaisse pas le même succès auprès des petites Françaises.

En ouverture du cycle, Twini découvrait l’école, choisissait ses premières copines de classe et finissait par obtenir un prix, malgré d’inquiétantes difficultés pour apprendre à voler. Il y était déjà question d’un festin de minuit pour fêter l’événement. Le deuxième tome enchaîne donc sur le retour à l’école de Twini, dont c’est justement l’anniversaire.

Un festin d’anniversaire

Au deuxième trimestre, après de longues vacances, Twini retrouve l’arbre de l’Ecole des Fées. Cette fois, sa sœur Tina entre à l’école aussi pour apprendre à voler. Twini est contente de retrouver sa meilleure amie, Bimi, mais, en quittant ses parents, elle réalise qu’elle ne pourra pas fêter son anniversaire chez sa grand-mère, cette année. Cette seule idée la rend triste et Bimi se met secrètement en tête d’organiser un festin de minuit pour célébrer dans la joie l’anniversaire de sa copine.

Mais, si l’idée est bonne, la chose n’est pas simple. Il faudra déjouer la surveillance de Mme Polochon, la garde-chiourme du dortoir, et passer-outre les interdictions de la directrice, Mme Tincelle. Sans compter avec cette peste de Mariella à qui il faudra tout cacher sous peine de dénonciation vengeresse.

Une regrettable jalousie

Nous retrouvons ici le ton léger et l’atmosphère éthérée du premier album. Les papillons, les fleurs, les délices de pollen sont toujours là, mais l’auteur s’attarde moins sur le dialogue des petites fées avec la forêt. Ce nouveau tome privilégie l’action et les bonnes et mauvaises relations entre les copines. Le style est toujours simple, direct. Des phrases courtes ponctuées de dialogues « mervélicieux », où la poésie vient souvent du décalage sylvestre et de l’inventivité verbale ("brillantastique", "étinsorcelante", "splendiradieuse",...), bien transcrite par la traductrice Zerline Durandal.

La meilleure amie de Twini, Bimi, est victime de son idée. Toutes ses bonnes copines sont tout excitées à l’idée d’organiser un festin de minuit secret. Fizz propose même de fêter l’anniversaire au Vallon enchanté. Peu à peu, tout le monde va oublier que c’est Bimi qui a tout initié. A partir de là, les choses vont se compliquer.

Une fête, des cachotteries, des espiègleries, des scènes de jalousie, des duperies, puis de nouveau l’harmonie, Titania Woods enchante ce petit monde de mots magiques et d’une effervescence féérique. Une frénésie de délices à faire lire et pâlir d’envie les petites lectrices.

 

Marc Alotton

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.