Le souffle des pierres
( Terre-Dragon 1 )
de Erik L’Homme
aux éditions Folio Junior
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Dragons

Auteurs : Erik L’Homme
Date de parution : août 2016 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 256
Age minimum : 11 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Erik L’Homme

La chronique de Louise, 13 ans.

Un monde fabuleux

Terre-Dragon est une trilogie écrite par Erik L’Homme. Le premier tomme se nomme « le souffle des pierres », le deuxième : « le chant du fleuve » et le troisième : « les sortilèges du vent ». Elle a été éditée en 20014 par Gallimard Jeunesse .

L’auteur

Erik L’homme est né en 1967 dans le Dauphiné mais vit, pendant son enfance, dans le Drôme. Il fait des études d’histoire à Lyon, puis fait un tour du monde avec son frère qui est photographe.

Il a écrit des séries comme « A comme Association » mais surtout des trilogies : « Le livre des étoiles » ou « Phaenomen ».

L’histoire

Terre-Dragon est un royaume gouverné par le roi Dragon. Il est divisé en 4 territoires : celui de Naatfarirs, celui des Baadalis, celui des Kaafris et celui de Kesh la Grande, la capitale.

Nos héros sont Aegir peau d’ours, un garçon qui, enfant, a vu toute sa famille se faire tuer par les Naatfarirs puis s’est fait prisonnier par ceux-ci et Sheylis mauvais-oeil, une orpheline abritée par sa grand-mère, une sorcière blanche dont elle devient l’apprentie.

Ils vont bientôt rencontrer Doom le scalde, un musicien qui ne sait pas chanter mais qui devient le meilleur ami d’Aegir et Gaan le Fou, un sorcier aveugle mais très puissant qui reprend l’apprentissage de Sheylis.

Ensemble, ils vont devoir sauver le royaume de la secte du Crâne, une assemblée qui conteste l’autorité du roi dragon, et aider le roi Dragon .

Mon avis

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre car je lis beaucoup de romans fantastiques et j’apprécie encore plus ceux qui se passent avec des héros humains dans un monde magique comme Terre-Dragon. J’adore les relations que les personnages ont entre eux, parfois sérieuses, parfois drôles, parfois même dramatiques. Le personnage d’Aegir m’a particulièrement touchée avec son enfance difficile et pourtant son destin, dont je ne révélerai rien, est fantastique.

L’histoire est très bien écrite, mais c’est parfois un peu compliqué de se situer dans ce royaume inconnu, c’est pourquoi, en le lisant pour la première fois, j’ai souvent eu recours à la carte qui se situe au début des livres .En revanche, les noms des personnages sont faciles à retenir.
 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.