Le tour du monde en 80 jours
de Jules Verne
aux éditions Livre de Poche ,
collection Livre de poche Jeunesse
Genre : SF
Sous-genres :
  • Réalisme merveilleux

Auteurs : Jules Verne
Date de parution : août 2014 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 256
Age minimum : 12 ans
Titre en vo :
Première parution : août 2014

Lire tous les articles concernant Jules Verne

La chronique écrite de Louis, 15 ans.

L’auteur
 
Jules Verne est un écrivain français très célèbre né en 1828 à Nantes et mort en 1905 à Amiens, à l’âge de 77 ans. Il a écrit de nombreux romans très connus tels que 20 000 lieues sous les mers ou Cinq semaines en ballon, son premier roman.
Il a écrit son livre Le tour du monde en 80 jours en 1873.

En 2011, il a été l’auteur français le plus traduit dans le monde.

L’histoire
 
L’histoire se passe au dix-neuvième siècle. Phileas Fogg est un gentleman anglais… très anglais : d’un calme et d’un flegme absolu, il ne s’énerve jamais et ne s’étonne de rien. Le jour ou d’autres gentlemen de ses amis lui proposent en rigolant de faire le tour du monde en 80 jours, ce qui est théoriquement possible mais en réalité presque impossible, il n’hésite pas une seconde et accepte, avec une forte somme d’argent en jeu.

Avec l’aide d’un serviteur français nommé Passepartout, il s’embarque donc pour cette course contre la montre… Mais si par exemple un paquebot a un jour de retard, tout le voyage pourrait être compromis…

Mon avis
 
C’est un bon livre, très bien écrit, on reconnaît bien l’écriture de Jules Verne, qui accorde beaucoup d’importance aux descriptions. En fait, le scénario n’est en soi pas si compliqué, c’est la course contre la montre, avec toujours quelques imprévus que le héros va contourner de différentes manières, avec plus ou moins de difficulté.
 
Mais c’est surtout la description des lieux par lesquels passe Phileas Fogg qui est intéressante : on est transporté de la Chine à la savane africaine, en passant par New York. L’auteur dresse des portraits de chaque pays très réussis, avec un soin très rigoureux à rapporter précisément les paysages et les coutumes des contrées traversées. Et le dénouement est réaliste, et bien pensé !
 
Un Jules Verne à découvrir ou redécouvrir.
 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.