Légendes en exil
( Fables 1 )
de Lan Medina et Bill Willingham
aux éditions Semic ,
collection Semic Books
Genre : Comics

Scénariste : Bill Willingham
Dessinateur : Lan Medina
Couleurs : Sherilyn Van Valkenburg
Traduction : Nicole Duclos
Date de parution : janvier 2004 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 110
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Lan Medina ou Bill Willingham

Une idée originale sur un scénario classique

A ses débuts dans le comics, Bill Willingham a d’abord tâté du super héros avec Elementals et de la Fantasy pornographique avec Ironwood. Depuis il a intégré l’écurie de DC (avec Green Lantern) avant de créer sa propre série : Fables avec Lan Medina. De ce dernier on connaît essentiellement sa participation aux deux premiers volumes de Sam et Twitch. Mais il a également œuvré pour Wonder Woman et Aria avant de passer au rayon adulte de DC.

Un peu de contes dans notre quotidien


Fables part sur le postulat que, sans que nous le sachions, les personnages des contes font partie de notre quotidien. Anonymes parmi les anonymes, ils se sont réfugiés incognito dans notre univers chassé par des envahisseurs assez peu partageurs de leurs terres et de leurs pouvoirs. Résultat : ils forment une communauté parfaitement intégrée sous le sceau du secret. Mais l’unité n’est qu’une façade. Derrière, les haines restent les mêmes. Et lorsque la sœur de Blanche Neige est sauvagement assassinée, les fondations de leur communauté vacillent. Installé comme détective, Le grand méchant loup va devoir mener l’enquête et découvrir qui, du Prince Charmant, de Barbe Bleue ou de Jack (celui du haricot géant) a fait le coup.
Bien mais…

L’idée de base de cet album est assez excellente. Les personnages de contes de fées sont truculents et hauts en couleurs et les auteurs ont eu de très bonnes idées (Blanche Neige divorcée du Prince Charmant… La Belle et la Bête ayant des difficultés à se supporter). Reste qu’hormis ce background plutôt alléchant, l’histoire est assez classique, même si l’on tient compte des spécificités des personnages principaux. Et au final ce n’est ni plus ni moins qu’une petit enquête autour d’un meurtre que Bill Willingham et Lan Medina nous proposent, sans véritablement de surprise. Dommage car les deux auteurs avaient eu une chouette idée. Et au lieu d’avoir une BD qui mérite vraiment le détour, on a un comics sympathique, mais sans plus.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.