Les Feux du ciel
( La Roue du Temps 10 )
de Robert Jordan
aux éditions Pocket ,
collection Fantasy
Genre : Fantasy

Auteurs : Robert Jordan
Couverture : John Duncan
Traduction : Arlette Rosenblum
Date de parution : décembre 2003 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Robert Jordan

Jordan relance sa saga

Robert Jordan est né en 1948 à Charleston en Caroline du sud sous le nom de James Oliver Rigney. Il est diplômé de physique et vétéran du Vietnam. C’est en 1977 qu’il commence une carrière d’écrivain de romans historiques sous le pseudonyme de Reagan O’ Neal avant de passer au western. A partir de 1986 il se met à la fantasy. Son œuvre majeur est le cycle de La Roue du temps qui comprend, outre-atlantique, 11 volumes soit 22 en France.

Destins mêlés

Apres avoir réalisé différentes prophéties qui annoncent bien le retour du dragon réincarné, Rand est sorti du désert des terres triples avec les Aiels. Il veut rattraper Couladin, le chef de clan des Shaidos, qui veut usurper sa place en tant que chef des Aiels. De leur côté, Elayne et Nynaeve tentent de rejoindre les Aes Sedai qui ne sont plus fidèles à la Tour blanche.

Une course poursuite s’est donc engagée entre Couladin, et Rand. Ils se retrouvent face à face devant la ville de Cairhien pour l’ultime bataille. C’est en fait durant cet affrontement que Mat va enfin prendre la place que la Roue du temps a tissée pour lui et c’est donc bien à son corps défendant qu’il va se retrouver au cœur de cette bataille. Apres Perrin qui s’est bien fait remarquer en défendant son village c’est autour de Mat de se réaliser et de trouver sa voie. Mais hélas c’est à ce moment que Samael, l’un des réprouvés décide d’attaquer Rand et il manque de pu de réussir. Rand ne peut rester sans réagir et contre attaque immédiatement en allant chercher Samael là où il se cache. Depuis que le dragon est réincarné c’est la guerre civile dans beaucoup de villes et de régions, à croire qu’avant d’unifier tout le monde pour l’ultime bataille contre le ténébreux, Rand mettra à feu et à sang le pays tout entier. Malgré de grandes prouesses réalisées, Rand ne réussit pas tout ce qu’il entreprend et ce n’est jamais sans conséquence ni perte d’amis précieux, la dernière en date étant Moiraine.

Un univers qui palpite d’une vie propre...


Avec ce 10ième tome Robert Jordan relance sa saga qui avait tendance à s’essouffler un peu. En effet on est tenu en haleine tout le long du récit. L’histoire a pris son essor et les personnages donnent l’impression de vivre par eux-mêmes et non sous la plume d’un écrivain. Leurs réactions sont tout ce qu’il y a de plus humaines et l’univers décrit paraît palpiter d’une vie qui lui est propre. Il ne reste plus qu’à espérer que les 12 derniers tomes soient de la même qualité.

Pierre Demetz

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.