Les Griffes de la meute
( Zorn et Dirna 3 )
de Bruno Bessadi et Jean-David Morvan
aux éditions Soleil
Genre : Fantasy

Scénariste : Jean-David Morvan
Dessinateur : Bruno Bessadi
Couleurs : Christian Lerolle
Date de parution : juin 2005 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Bruno Bessadi ou Jean-David Morvan

Toujours aussi bien

Né à Marseille en 1974, Bruno Bessadi a d’abord fait des études d’arts appliqués et de pub avant de devenir maquettiste dans une agence de communication. Puis son parcours professionnel l’emmène vers l’animation et la télé sur le web. Le soir, il mène en parallèle une carrière de dessinateur de BD, œuvrant dans plusieurs fanzines et revues jusqu’à rencontrer Jean-David Morvan et se lancer dans Zorn et Dirna.

Famille, quand tu nous tiens

Dans un pays où la mort a été bannie, l’esprit de chaque personne tuée survit dans l’esprit de son tueur. C’est comme ça que la mère de Zorn et Dirna s’est retrouvée emprisonnée dans le corps d’un énorme barbare musclé. Heureusement elle a réussi à prendre le contrôle de son esprit. Mais difficile de séduire à nouveau l’amour de sa vie quand on a plus de poils que lui. Pourtant avec son mari Splata, elle tente de reformer un foyer paisible autour de ses deux enfants. Deux enfants très convoités car ensemble ils peuvent donner la mort et libérer les esprits...

Bravo !
 
Zorn et Dirna est une excellente série de fantasy. Jean-David Morvan est une nouvelle fois au top avec un scénario original, drôle et émouvant. Bravo ! Il n’y a pas grand chose de plus à dire. Il déjoue à merveille les poncifs du genre. Rarement une série de ce genre aura été aussi touchante. C’est la marque des grands, bien servie par le dessin de Bessadi qui entre manga et style européen parvient à trouver sa voie.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.