Les Incroyables aventures de l’enfant plume - Tome 2 : Course-poursuite
( Les Incroyables aventures de l'enfant plume 2 )
de Jorge Corona
aux éditions Vents d’Ouest ,
collection Jeunesse
Genre : Aventure

Auteurs : Jorge Corona
Couleurs : Jen Hickman
Traduction : Isabelle Bauthian
Date de parution : juin 2018 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : Feathers #3 #4
Cycle en vo : Les Incroyables aventures de l'enfant plume
Parution en vo : décembre 2015

Lire tous les articles concernant Jorge Corona

La suite des "incroyables aventures"

Dessinateur de Comics originaire du Venezuela, Jorge Corona vit aujourd’hui aux Etats-Unis. Il excelle dans l’art depuis un moment ; il a travaillé pour DC Comics (We Are Robin, Green Lantern), Image Comics (Goners) et Boom ! Entertainment pour la série qui nous concerne et s’appelle en anglais Feathers.

Tome 2 avec de l’action et des interrogations

Nous retrouvons toujours notre Duo de choc, Poe et Bianca qu’on suivait au tome 1, ils étaient poursuivis dans les dédales du Labyrinthe. Poe avait alors assuré à Bianca qu’il l’aiderait à rejoindre la fameuse cité, en échange, elle lui promettait de retrouver une curieuse déesse à son image. La Course-poursuite (coucou le titre) se déroule ainsi.

Nous retrouvons des histoires de complots et mystères. Pourquoi enlève-t-on les souris ? Qu’est cet étrange chant qui s’empare des esprits ? Pourquoi les parents de Bianca sont aussi méchants ?

Oui, mais

C’est un tome qui m’a nettement moins emballé. D’une part car tout le côté humoristique et décalé du premier tome s’est évaporé dans celui-ci. Désormais, Jorge Corona tente d’inscrire son intrigue dans quelque chose de plus sérieux et de dévoiler quelques points par-ci par là, sur le pourquoi du comment des choses. C’est dommage, le ton grave rend l’histoire nettement moins alléchante et un peu plus prévisible.

Plume est d’abord vu comme un monstre qui dévore les souris, poursuivi tantôt par la communauté des souris, puis les gardes. Bianca ne sait pas trop quoi penser, au départ elle voulait rester dans le labyrinthe puis finalement elle se rend compte que ses parents lui manquent un peu (comme une petite fille classique, en gros).

C’est bien mystérieux tout ça. Et très franchement, je ne sais pour l’instant pas trop quoi en penser. Mon esprit reste en suspend. J’attends la suite, mais je ne sais pas du tout ce qu’elle réservera. On a pour l’instant trop d’interrogations pour que je puisse donner un avis objectif sur la chose. C’est vif, on surfe dans un délire un peu onirique par moment. C’est confus. 

Salomé Lelièvre