Les Inhumains
( Rafales 1 )
de Francis Vallès et Stephen Desberg
aux éditions Le Lombard
Genre : Fantastique

Scénariste : Stephen Desberg
Dessinateur : Francis Vallès
Couleurs : Marie-Paule Alluard
Date de parution : mai 2005 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Francis Vallès ou Stephen Desberg

un bon début avec des parties un peu cousues de fil blanc

Né en 1954 à Bruxelles, Stephen Desberg a depuis longtemps fait son trou en bande dessinée. La faute à quelques belles séries à succès comme Billy Ze Cat, Le Scorpion, I.R.$., Mayam ou bien encore Les Immortels. Pour Rafales, il est accompagné d’un autre auteur confirmé, Francis Vallès qu’on a pu voir sur Dorian Dombre, Tosca et surtout Les Maîtres de l’Orge.

Pellicules et aventures

Sébastien Christie est un journaliste passionné par son métier. Ses sujets préférés : montrer toute l’horreur des conflits et lutter contre les intérêts politico-financiers des grandes entreprises. Sa dernière piste le pousse à enquêter sur la société Waxon, une multinationale qui espère récupérer le marché du pétrole à Kaboul. Mais dans l’ombre, la responsable de la sécurité au sein de l’entreprise trame quelque choses de terrible...

Prévisible

Dans l’ensemble, ce premier tome de Rafales est plutôt agréable à suivre. On regrettera juste une petite touche de folie qui aurait pu éviter quelques ornières au scénario. Par exemple celle des expérimentations nazies ou de la multinationale pas très catholique (taper sur les grandes entreprises est un sujet en vogue en ce moment en bande dessinée, même si parfois ce n’est pas volé). Rien de rédhibitoire. L’aventure est assez bien menée pour qu’on ne s’y ennuie pas un seul instant. L’intrigue est juste prévisible. Quant au dessin, il est à l’image du scénario. Classique sans être innovant. Mais là ce n’est pas forcément un défaut.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.