Les Lames du Cardinal
( Les Lames du Cardinal 1 )
de Pierre Pevel
aux éditions Folio SF ,
collection Fantasy
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Aventure

Auteurs : Pierre Pevel
Couverture : Hervé Leblan
Date de parution : janvier 2013 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 397
Titre en vo :
Première parution : 2007


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Pierre Pevel

Alexandre Dumas revisité par la fantasy

Pierre Pevel est né en 1968. Il commence sa carrière comme journaliste, scénariste et auteur pour le jeu de rôles comme Nightprowler créé par Croc. Il ne viendra qu’à l’écriture de romans un peu plus tard. C’est en 1990 que véritablement sous le pseudo Pierre Jacq ses premiers romans de fantasy sortent. Puis il signera de son vrai nom. Sa trilogie des Ombres de Wielstadt est un vrai régal. Plutôt spécialisé dans les uchronies de fantasy, on lui doit aussi le cycle dAmbremer avec le mage Hippolyte Griffont.
 
 
Des Lames contre des Dragons.
 
Nous sommes en l’An de grâce 1633 sous le règne du bon roi Louis le treizième. Un homme fatigué écrit avec une plume d’oie. Sur son bureau à la marqueterie soignée se trouvent tous les derniers dossiers qu’il doit gérer. Le petit jour arrive et il a peu dormi. Car le cardinal Richelieu veille à la bonne marche du royaume de France. 
Le petit dragonnet perché sur un bougeoir regarde l’homme qui fait trembler bien des puissants, celui qui est peut-être le dernier rempart contre la coalition qui sr tisse en Espagne sous la férule de sombres Dragons. 
Le Cardinal a pris sa décision, il va devoir faire appel à une compagnie d’élite qu’il a dissoute, celle du capitaine La Fargue. 
Ce sont des bretteurs émérites, les plus intrépides, les plus vaillants du royaume et eux seuls pourront contrer les plans machiavéliques des Dragons.
- Hardi compagnons !
Que les Lames du Cardinal sortent de leurs fourreaux une fois de plus pour sauver la France !...
 
La mémoire de Dumas est la force de Pevel.
 
Pierre Pevel est un habitué des uchronies. Les Lames du Cardinal ne déroge pas à la règle. Dès les premières lignes on ressent que l’auteur est un passionné d’Alexandre Dumas. C’est une véritable aventure de cape et d’épée qu’il signe à la pointe de sa rapière sous le joug d’une fantasy originale.
En effet on retrouve tous les ingrédients qui font le plaisir de ce style de littérature, bagarre, complots et trahisons vont égrener l’intrigue sous les yeux inquisiteurs d’Armand Jean du Plessis, Duc de Richelieu, cardinal de son état.
Auxquels se rajoutent des dragons polymorphes et magiques qui semblent tisser leurs toiles vers le pouvoir.
Pierre Pevel dépeint cette vieille Europe avec facilité et distille par touches une magie qu’il impose petit à petit à la manière d’un peintre impressionniste. Tout est ambiance et emporte avec panache le lecteur dans cette fantasy historique. On y entend presque le crissement de la plume du cardinal signant ses édits ou encore le craquement des bûches dans la cheminée. On s’imagine les ombres portées des bougies autour de la table des hommes de Lafargue pendant un conciliabule secret.
Les personnages sont criants de vérité, j’aime beaucoup le capitaine Lafargue qui n’est pas sans rappeler un certain d’Artagnan qui a bercé bien des rêves d’aventure.
Celui-ci est peut-être plus sage, mais il faut reconnaître aussi qu’il est plus vieux. Chaque Lame présente un caractère et des secrets qui feront le bonheur d’autant d’intrigues et d’actions d’éclat. Le premier tome de cette trilogie est une véritable réussite et a reçu à sa sortie de belles récompenses tout à fait méritées. La réédition de celle-ci nous permet de replonger dans cet univers fantastique, fait de combats à l’épée, d’amitié et de lutte de pouvoir, où la magie et l’histoire se confondent pour un cocktail détonnant et hauts-en-couleur.
Je le conseille pour tous ceux qui aiment l’aventure avec un grand A.

Yann Blanchard