Les Limites obscures de la magie
( A comme Association 2 )
de Pierre Bottero
aux éditions Rageot
Genre : Fantastique

Auteurs : Pierre Bottero
Date de parution : octobre 2010 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 192
Age minimum : 12 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Pierre Bottero

Un deuxième volume dans une veine plus mature que son prédécesseur...

Pierre Bottero s’est intéressé au lectorat jeune lorsqu’il a décidé d’écrire. Auteur de nombreux ouvrages tels que la trilogie de La Quête d’Ewilan, il s’est imposé comme un auteur reconnu et un conteur passionnant. Avec la trilogie du Pacte des Marchombres, il se tourne vers un public un peu plus âgé, avant de mettre en place un projet en tandem avec Erik L’Homme, A comme Association. Chaque auteur se charge d’un personnage et d’un livre de la série. Les lLmites obscures de la magie est sa première incursion dans cet univers. Il a eu le temps d’écrire deux tomes, avant de nous quitter fin 2009.

Bienvenue dans l’Association

Elle s’appelle Ombe, habite à Paris et adore la moto. Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi l’Association l’a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de l’Association. Et à force de foncer tête baissée, Ombe l’incassable risque de fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

Une jeune fille déterminée

Jasper, le personnage d’Erik L’Homme, reste un adolescent assez jeune, avec des préoccupations propres aux garçons de son âge. L’héroïne de Pierre Bottero, Ombe, est un peu plus mature : il nous présente une jeune fille farouchement indépendante et qui n’a pas froid aux yeux. Comme le premier tome, celui-ci est rythmé, mais reste d’une tonalité plus sombre, avec une héroïne au passé plus compliqué que celui de Jasper.

Le récit est là encore à la première personne, et on trouve un personnage à l’opposé du héros du premier volume : peu bavarde, et plus à l’aise dans l’action, elle porte le poids d’un lourd passé, et se contente de vivre dans le présent. Les deux héros de cette série sont jeunes, mais ils n’en ont pas moins une personnalité propre, et singulière.

On regrettera peut-être des méchants un peu rapidement expédiés, mais il semble que des dangers plus grands menacent nos héros… une série dynamique et explosive avec beaucoup d’action, mais qui n’oublie pas pour autant de décrire des personnages fouillés, avec une bonne dose d’humour. En espérant que la série continue sur ces bases !

Tony Sanchez