Les Messagers de Gaïa Tome 1 La pierre du destin
( Les Messagers de Gaïa 1 )
de Fredrick D’Anterny
aux éditions Editions Michel Quintin
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Fantasy

Auteurs : Fredrick D’Anterny
Date de parution : avril 2010 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 335
Age minimum : 10 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Fredrick D’Anterny

Pour un monde meilleur

Frédrick d’Anterny est né en 1967 à Nice. Il se passionne pour les bandes dessinées et en écrit et illustre très tôt. C’est 1984 qu’il part s’installer au Canada, à Montréal.

C’est un auteur prolifique plutôt tourné vers un public jeune. Passionné d’astronomie et des sciences, on retrouve dans ses romans des planètes lointaines, des animaux fantastiques et des aventures mythiques. Son premier roman publié est Eolia, princesse de lumières en 1995. C’est le début d’une longue série qu’il terminera en 2007. Cette même année il publie un roman pour adulte, Bélios, Mémoires de réincarnés.

La naissance de héros

Torrance et Shanandra vont être enlevés à leur quotidien pour se retrouver face à face sans se connaître.

Lui est un prince en exile et elle était destinée à devenir un faire valoir de son roi d’oncle. Chacun d’eux n’avait pas un avenir très rose et les voilà sur une plage déserte. Ils n’auront que peu de temps pour faire connaissance car les ennuis semblent être fait pour eux. Une bande de guerriers arrivent et ce n’est sûrement pas pour leur servir une collation.

Arriveront-ils à s’entendre avec un caractère bien trempé pour les deux et surtout diamétralement opposé ?

Les épreuves qui les attendent ainsi que les ennemis les pousseront à chercher au fond d’eux des trésors de force et de pouvoir pour le salut de Gaïa.

Riche et dense.

Frédérick d’Anterny reprend un thème cher aux philosophes et spiritualistes de tout poils ; l’évolution de l’homme et son éveil par la découverte de sa lumière intérieur.

Travaillant par cycles, cette œuvre va regrouper pas moins de treize tomes sur quatre époques différentes.

Pour ce premier tome, nous allons suivre le cheminement des deux messagers du mage Merinock. En effet ils vont devoir réussir leurs quêtes et initiations afin de développer leurs pouvoirs intérieurs et leur karma. Voilà, le mot est lâché !

L’auteur va jongler sur le karma de chacun des personnages et le passage des mémoires de leur moi profond. Tout cela pourrait sembler assez ardu et complexe, mais pas du tout. L’histoire extrêmement teintée de fantasy emporte assez facilement dans l’intrigue de Frédérick d’Anterny.

Ses personnages, la magie, l’univers, tout est fait pour une immersion complète du lecteur.

La rencontre des deux messagers de Gaïa, Torane et Shanandra, leur dualité et leur complicité naissante est très bien rendue. On prend goût à suivre leurs aventures, la découverte de leurs pouvoirs ainsi que la progression de leur expérience de la vie. Car au final ces deux jeunes héros doivent révolutionner leur monde en apportant une autre vision du monde. Remettant en cause les préceptes de vie, de religion et de statuts des plus grands.

Ce qui donne une longue liste d’ennemis et d’épreuves mis sur leur route pour les empêcher d’arriver à leur fins.

La relation avec un livre des plus lus de la planète ; la Bible, est assez facile. Une comparaison que l’auteur ne renie pas d’ailleurs.

Voici donc une série qui commence de façon très entraînante. Les héros sont attachants et on prend vite plaisir à suivre leur réussites comme leurs échecs qui leur permettent d’avancer dans cette quête initiatique.

Je le conseille à tous ceux qui aiment les séries riches et denses avec des personnages travaillés. Loin de certaines mièvreries, c’est une histoire porteuse de messages sur l’éveil de soi et des autres.

Une belle perspective...

 
 
 

Yann Blanchard

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.