Les Phoenix
( Louca 5 )
de Bruno Dequier
aux éditions Dupuis
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Sport

Auteurs : Bruno Dequier
Date de parution : novembre 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 64
Age minimum : 10 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Bruno Dequier

La chronique écrite d’Adrien, 13 ans.

L’auteur
 
André Dequier faisait des dessins animés avant de devenir l’auteur de la série "Louca", sa première BD.
 
C’est l’histoire d’un jeune footballeur très mauvais, Louca, mais seul capable de voir un fantôme, Nathan, un joueur surdoué qui est mort dans des conditions mystérieuses. Nathan va aider Louca à devenir un vrai joueur de football.
 
L’histoire
 
Après avoir réussi à gagner le match contre les Condors, l’équipe de football du lycée Quanfrin est sauvée. Malheureusement, un incendie détruit leur stade d’entraînement. 

Le père de Nathan, le fantôme, décide alors de financer la reconstruction du terrain, en souvenir de la passion de son fils pour le foot.

Pendant ce temps, Nathan et Louca dressent un plan pour ramener les meilleurs joueurs de l’époque de Nathan. Avec la maladresse légendaire de Louca, ça n’est pas gagné…
 
Mon avis
 
J’ai bien aimé le tome, même s’il y est moins question de football (pas de match). On voit Louca dans d’autres contextes : une soirée pour fêter la victoire de son équipe dans le tome précédent, chez lui, … Louca passe une partie de son temps à persuader d’anciens bons joueurs de football, qui se sont convertis à d’autres sports, à venir dans son équipe. Il participe ainsi à un match de tennis, assez drôle.

Louca reste fidèle à lui-même, il est toujours maladroit mais il reprend courage et fanfaronne au contact de Nathan, le fantôme. Un personnage attachant.

Les dessins restent fidèles à la série. Les expressions du visage de Louca sont souvent comiques. Les personnages sont souvent dessinés en pleine action.

Un bon tome, avec une fin pleine de suspense.
 

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.