Les Poubelles pleurent toujours
( Les Poubelles 2 )
de Guillaume Suzanne
aux éditions Griffe d’Encre ,
collection Novella
Genre : Humour
Sous-genres :
  • SF

Auteurs : Guillaume Suzanne
Couverture : Zariel
Date de parution : septembre 2010 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 106
Titre en vo :


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Guillaume Suzanne

La rébellion des Terriens et de leurs amis détritivores

Ayant publié des textes dans différents fanzines ou anthologies, Guillaume Suzanne s’est surtout fait remarquer avec Les Poubelles pleurent aussi, novella humoristique parue aux éditions Griffe d’Encre en 2008. Aujourd’hui, cet auteur poche de la trentaine relance les personnages principaux de ce précédent texte dans une nouvelle aventure publiée par le même éditeur.

Betsy, Sextan, Siphon et Célia en croisade contre les Nods


Les Nods ont maté la résistance des Terriens dans un holocauste nucléaire. Puis ils sont partis. Mais les quelques survivants humains se sont alliés avec certains des CoDets laissés là par les Nods afin de nettoyer la planète des déchets et de la pollution de ses habitants d’origine. Ils ont préparé un accueil pimenté aux tyrans extraterrestres, dans le but de s’emparer d’un vaisseau et de rejoindre Pyro, où les Humains comptent plaider leur cause auprès du Conseil pan galactique et voir leur espèce reconnue comme intelligente...

Les Poubelles pleurent aussi, avec un peu plus de tout


Dans l’épisode précédent des Poubelles, Guillaume Suzanne nous avait fait sourire, voire même rire, avec les aventures délirantes de Betsy le Conteneur Détritivore, Arnold Sextan, membre du CRABE, Étienne Siphon – dit Léonard Veiga –, dirigeant de la Terre, et Célia, son assistante. Mais la fin des Poubelles pleurent aussi laissait espérer une suite, que le lecteur peut découvrir dans Les Poubelles pleurent toujours. Avec ce nouveau texte, l’auteur met une dose supplémentaire de chaque ingrédient qui constituait le premier tome.
Ainsi, le lecteur trouvera-t-il dans ce second épisode plus d’extraterrestres, plus de technologie alien, plus de personnages atypiques et plus d’humour. Ce dernier, Guillaume Suzanne le distille – ou plutôt le répand – sans compter, transformant son histoire en une succession de scènes où les personnages, tous un peu frappés ou frisant le grotesque, échangent des réflexions amusantes et vivent des péripéties cocasses où règne bien souvent le nonsense.
Bien plus drôle et délirant que le texte précédent, Les Poubelles pleurent toujours met également bien plus en avant l’aspect satirique dont l’auteur a doté sa série. Car les Humains, qui cherchent à être reconnus comme espèce intelligente, sont loin d’avoir gagné la partie : on leur reprochera le peu de respect qu’ils ont pour leur planète, polluée à outrance. Au travers de cette novella pointe une critique féroce de notre société où règne l’égoïsme de chacun au dépend de la survie de tous. Guillaume Suzanne nous fait donc rire de nous-même, en nous bottant les fesses au passage.

Cette novella parue aux éditions Griffe d’Encre permet donc au lecteur de retrouver, avec plaisir, les personnages et l’univers amusants de Guillaume Suzanne, pour de nouvelles aventures encore plus délirantes. Les Poubelles pleurent toujours est un texte drôle, aux vertus divertissantes évidentes.

Stéphane Gourjault