Les Pousse-Pierres
de Arnaud Duval
aux éditions Editions du Riez ,
collection Brumes Etranges
Genre : Aventure
Sous-genres :
  • Politique fiction
  • Space Opera

Auteurs : Arnaud Duval
Date de parution : 2011 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 454
Titre en vo :


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Arnaud Duval

Plongez dans l’action spatiale !

Arnaud Duval, avant d’être écrivain, est architecte logiciel. Avec Les Pousse-Pierres, il nous entraîne dans un monde personnel riche et complexe.

 

Lutte pour l’espace

 

Maureen et Richard n’auraient jamais dû se rencontrer, si la politique ne s’en était pas dramatiquement mêlée. Elle vit, heureuse, avec ses parents, prospectant l’espace entre Jupiter et la Ceinture d’Astéroïdes. Du moins jusqu’à ce qu’un accident ne l’entraîne vers un autre avenir.

Richard, lui, habite sur Terre. Une terre gouvernée par les multinationales, un monde fermé qui aimerait bien contrer l’espace, mais en est privé. Le jeune garçon, lui, se serait bien passé de partir dans l’espace, mais ses parents, devant fuir, l’y emmènent avec eux.

Eloane est une station géante, entre la Terre et la Lune. On y vit tranquille et libre, sans soucis ni contraintes. Le rôle de ses habitants est de faire l’interface entre les Terriens avides des minéraux et de l’énergie que peuvent apporter les "Pousse-Pierres", ces prospecteurs qui risquent leurs vies dans le système solaire.

Tout comme l’orbite d’Eloane, la paix qui règne entre les prospecteurs, les Terriens et Eloane est instable, fragile. Et ni les politiciens ni les militaires n’ont de scrupules lorsqu’ils prennent des décisions. La vie des deux jeunes héros est à la merci des choix politiques... à moins que ce ne soit le contraire.

 

De quoi bien rêver

 

Vous aimez l’espace, les space operas, les batailles en apesanteur et les robots intelligents ? Alors, n’hésitez pas, ce livre est pour vous. Une vraie réussite dans son genre, roman d’aventures moderne et sans pause, mais tout en finesse.

Arnaud Duval a su parfaitement doser les ingrédients de son ouvrage. Un peu de politique - quelques réflexions sur l’anarchie, la vie en société, le capitalisme... mais juste une poignée de références. De l’amour de jeunes adultes, un soupçon de livre à l’eau de rose, mais à peine. De la technologie de pointe - robots, ondes et dépressurisation - mais seulement quand il le faut.

Non, ce qu’a réussi l’auteur, c’est nous raconter une histoire passionnante, la plaçant dans un univers crédible et fouillé, avec des personnages humains - même les robots - plongés dans une course contre la mort qui pourrait les broyer. Et le lecteur ne lâche pas le livre avant de le terminer.

Certes, c’est pour jeunes adultes, il y manque des hommes et des femmes au caractère plus trempé, plus affirmé. Mais, dans son style, c’est une excellente surprise.

Jean Rébillat

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.