Les Révoltés
( Ring Circus 4 )
de Cyril Pedrosa et David Chauvel
aux éditions Delcourt ,
collection Conquistador
Genre : Fantastique

Scénariste : David Chauvel
Dessinateur : Cyril Pedrosa
Couleurs : Christophe Araldi
Date de parution : juin 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Cyril Pedrosa ou David Chauvel

Fin de partie

Arthur, Black Mary, Ce Qui Est à Nous, Flag, Le Poisson Clown, Les Enragés, Ocean City, Shaolin Moussaka, Station Debout… Toutes ces séries ont en commun d’avoir le même scénariste : David Chauvel. Né en 1969 à Rennes, il s’oriente très vite vers la bande dessinée après des études de commerce. Quelques dizaines d’albums plus tard, il est l’un des scénaristes les plus en vue d’aujourd’hui. Pour Ring Circus, il s’est attaché les services d’un petit nouveau dans la BD : Cyril Pedrosa. Né en 1972 à Poitiers, ce dernier a d’abord étudié le dessin animé à l’école des Gobelins avant de travailler chez Walt Disney, notamment pour Le Bossu de Notre Dame.

Quand le Ring arrive à destination

Parti il y a bien longtemps, le Ring Circus arrive enfin en vue de St Péterbourg en Ruskovie. Avant cela, ils doivent affronter la neige et les attaques de paysans voulant les piller. Et une fois au bout, de nombreuses surprises les attendent encore. Le pire étant peut-être pour Anthonin et Blanche. Car si celle-ci fait très vite la paix avec Jérold, leur couple est en danger. L’Histoire avec un grand « H » pourrait séparer les deux amants…

Superbes dessins et surprise finale


Ainsi s’achève Ring Circus. Depuis six ans, Chauvel et Pedrosa nous baladaient avec ce récit étonnant, entre l’Histoire avec un grand H et l’imaginaire. Si on pourra trouver ce quatrième tome un rien en retrait au niveau du scénario, les dessins sont superbes et valent à eux seuls la lecture de cet album. Quand à l’histoire, même s’il ne se passe pas grand chose, Chauvel nous réserve un final surprenant. En six ans, on s’était attaché aux personnages, au point d‘avoir un peu de nostalgie en tournant la dernière page. Cependant, l’intrigue reste assez ouverte et un jour, pourquoi pas, il ne serait pas étonnant qu’une suite nous arrive. En attendant on lira avec plaisir ce dernier tome.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.