Les Saigneurs Cardinaux
( 1 )
de Sullivan Lord
aux éditions SL Editeur 2000 ,
collection Littérature Gothique
Genre : Fantastique

Auteurs : Sullivan Lord
Couverture : Olivia de Bernardinis
Date de parution : janvier 2003 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Sullivan Lord

Une suite nettement meilleure...

Après Elegie pour un vampire, Les Saigneurs Cardinaux est le second tome du Tryptique Vampirique. Le règne des Immortels, le troisième et dernier volume de la série, est en cours de rédaction. Actuellement, Sullivan Lord travaille également sur un roman indépendant de la trilogie, Utopia, et sur un court-métrage fantastique avec pour titre provisoire Le Manoir des Maldoror. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de l’auteur :
http://www.planetexpo.fr/lordsullivan.

2008

Dans le premier tome, nous avons pu découvrir que les deux premiers vampires, ceux qui créèrent tous les autres, ne sont autre que le pharaon Akhenaton et sa reine Néfertiti, auquels les dieux Seth et Bastet ont offert ce « don » de non-mort. Mais le couple royal s’est depuis séparé pour divergence d’opinions sur des questions éthiques, et se combat depuis des milliers d’années par enfants (vampires) et humains interposés. Récemment, c’est Néfertiti, qui s’est rebaptisée Bastet, qui a semblé remporter la partie. A cause de la défection de l’un de ses fils directs (« les seigneurs Cardinaux »), le Duc Charles Ruthwen, Akhenaton, ou Karnac comme il se fait appeler, a été attiré dans un piège et assassiné. Mais il s’agissait en fait d’un plan que le vieux vampire peaufinait depuis longtemps, et il s’est peu à peu emparé du corps de Ruthwen, transformant l’esthète en monstre assoiffé de sang. Opale Tananka, une autre des « filles » de Karnac, doit fuir devant le tueur envoyé par Bastet. Elle cherche à rejoindre Charles Ruthwen, car elle est au courant des plans de son maître et amant. Mais il n’est pas facile de rallier les Ardennes à travers la France en guerre… Surtout quand on a à ses trousses le meilleur tueur de la Reine. Et peut être que Charles lui même a quelques idées sur la manière dont les choses sont censées se passer, enfin, s’il recouvre le contrôle de son corps. Mais peut être n’est il pas seul…

Une nette amélioration par rapport au premier tome

C’est un vrai soulagement de constater que la typologie est revenue à la normale dans ce second tome. Sullivan Lord y fait également nettement moins de ronds de manches stylistiques, ce qui permet au lecteur de suivre le fil du récit bien plus facilement. Un roman de vampires sauce moderne, avec un élu du ciel ayant des pouvoirs surnaturels, des chasseurs surentrainés dépéchés par le Vatican, des vampires nettement partagés en deux clans (ceux qui ont des sentiments, et ceux qui ne sont que des machines à tuer)… Tout cela vous dit quelque chose ? Pas très étonnant, ces éléments se retrouvent dans pas mal de romans, films et de séries TV récents sur le thème des vampires… A recommander aux inconditionnels des vampires. Pas indispensable si vous n’êtes qu’un visiteur occasionnel et sceptique au pays de Dracula.

Magda Dorner

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.