Les Secrets du Techno-Vatican
( Les Technopères 6 )
de Zoran Janjetov et Alejandro Jodorowsky
aux éditions Les Humanoïdes Associés
Genre : SF

Scénariste : Alejandro Jodorowsky
Dessinateur : Zoran Janjetov
Couleurs : Fred Beltran
Date de parution : avril 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Zoran Janjetov ou Alejandro Jodorowsky

Du changement

Alexandro Jodorowsky est chilien. A 24 ans, il s’embarque pour la France et atterrit chez le Mime Marceau pour qui il composera de nombreuses pantomimes. En 1965, il retourne en Amérique du Sud où il crée le théâtre d’avant garde de Mexico et se lance dans le cinéma. De sa déception cinématographique et de retour sur le vieux continent, il s’engage avec Mœbius dans les aventures de John Difool et de L’Incal. Il devient alors l’un des tous premiers scénaristes de bandes dessinées en Europe. Dès lors la légende de Jodorowsky est lancée (Alef-Thau, Le Lama Blanc, Diosamante…). Mais c’est aussi un romancier et un poète publié internationalement.

Frédéric Beltran naît le 15 septembre 1963 à Levallois-Perret. Il ne fait rien à l’école et finit par rater son bac. À force de dessiner au fond de la classe... Il frappe alors aux portes des éditeurs de BD, reçoit les encouragements d’Yves Chaland, Ted Benoît, Fromental. Rien de plus... Après un petit tour à l’atelier Met de Penningen et à l’École Supérieure des Arts Graphiques. L’école n’est décidément pas faite pour lui. Même s’il reconnaît aujourd’hui avoir énormément appris pendant cette courte période. Premier emploi : un dessin animé (très court) pour l’Institut National des Sports. Suivent quelques travaux d’illustration, un cabinet d’architectes... 1985 première BD (digne de ce nom) très influencée par Mœbius et Jodorowsky avec un professeur de l’école de dessin. La Pyramide bleue ne trouvera jamais d’éditeur. Beltran a un copain, Pascal Pierrey, qui travaille à Métal Hurlant et l’encourage à y présenter ses planches. Le journal lui commande une histoire de huit pages. Le temps qu’il finisse et Métal Hurlant a disparu. Résultat : de 8 pages, Le Ventre du Minotaure passe à 44. Ce sera son premier album. Beltran fait, sur ordinateur, les couleurs et la couverture du premier volume des Technopères, la nouvelle série de Jodorowsky et Janjetov, puis les trois dernières planches du tome 8 d’Alef-Thau. Surtout, il commence à travailler sur sa propre série, sur un scénario de Jodorowsky, Mégalex.

Zoran Janjetov s’est lui lancé dans la BD avec Alexandro Jodorowsky sans jamais s’en écarter. On lui doit les dessins des séries John Difool, Avant l’Incal et Les Technopères.

Oses  ?

Albino, tel un nouveau Moïse, conduit ses 500 000 jeunes Pantechnos vers la terre promise… Au cours de ce voyage, le saint homme nous raconte le terrible chemin de croix qui fera de lui le suprême Technopère. Mais avant de nous conter la suite de son cheminement initiatique et sa faiblesse pour la Femelle Noire, il devra affronter un essaim de machines dirigées par un robot cerveau dément.

Enfin !!!

Voila le sixième tome des Technopères. Alors que le tome précédent donnait l’impression que la série s’éternisait. Enfin l’histoire décolle. La période de la vie d’Albino que l’on découvre est plutôt coquine. Il se montre même très dévergondé. On découvre une autre facette du personnage. On apprend aussi la véritable histoire de son mentor Saint Severode. La série attaque sa dernière ligne droite sachant que le cycle se finit au tome 8. On connaît maintenant presque toute l’histoire d’Albinos et de sa famille ce qui est normal. C’est vraiment un second souffle pour la série. N’oublions pas le dessin qui est toujours aussi soigné et agréable. Fidèle à moi-même, j’attends la suite mais cette fois sachant que la fin est proche je m’attends à deux tomes plein de rebondissements.

Thomas Ryngel

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.