Les belles vies
de Benoît Minville
aux éditions Editions Sarbacane ,
collection Exprim’
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Quête d'identité

Auteurs : Benoît Minville
Date de parution : octobre 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 231
Age minimum : 12 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Benoît Minville

La chronique ActuSF de Loussiné, 10 ans.

L’auteur

Benoît Minville est né en 1978 à Paris et vit à Sartrouville (Yvelines). Il est libraire et écrivain de roman jeunesse et de roman policier. C’est sa mère qui lui a transmis le virus de la librairie : elle vendait des livres principalement aux institutions, avec un comptoir de vente aux particuliers. Après son bac, il prend le même chemin, d’abord en librairie traditionnelle pendant deux ans, puis à la FNAC, en premier lieu à Cergy, ensuite à La Défense où il s’occupe du polar et des romans ados.

Il a écrit 5 livres : 
 - "Je suis sa fille" (2013)
 - "Victor Tombe-Dedans chez les trois mousquetaires" (2014)
 - "Les Géants" (2014)
 - "Rural noir" (2016)
 - "Les belles vies" (2016)

Il n’a pas reçu de prix littéraire…

L’histoire

Vasco et Djib, deux habitants de banlieue inséparables, sont envoyés pour un été en pension au cœur de la Nièvre…Ils n’ont plus leurs repères, plus leurs amis…
 
Ils devront s’en faire de nouveaux et prendre de nouveaux repères…

Mon avis

Je n’ai pas été déçue par l’histoire de ce livre, mais peut être un petit bémol : je trouve que le résumé ne correspond pas à l’histoire ou sinon le résumé raconte plusieurs moments en même temps en tout cas ce n’est pas ça qui m’a donné envie de le lire.
 
En dehors de ça, j’ai beaucoup aimé l’histoire car je trouve le livre assez émouvant : les sentiments se bousculent, on peut pleurer ou rire… Quand on le finit, on croit être dedans. Je recommanderais ce livre dès 12-13 ans, car je n’ai pas tout à fait compris l’histoire, et c’est écrit en petit.
 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.