Les dames du lac
de Marion Zimmer Bradley
aux éditions Pygmalion ,
collection Fantasy
Genre : Biographie
Sous-genres :
  • Historique
  • Légendes
  • Romance

Auteurs : Marion Zimmer Bradley
Couverture : Grégoire Hénon
Traduction : Brigitte Chabrol
Date de parution : mai 2016 Réédition
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 766
Titre en vo : The Mists of Avalon
Parution en vo : janvier 1983
Première parution : janvier 1986


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Marion Zimmer Bradley

Dans une Grande-Bretagne à la charnière entre anciennes croyances et nouvelle religion chrétienne, Marion Zimmer-Bradley revisite la célèbre légende arthurienne à travers les yeux des femmes : Morgane la fée, Ygerne l’épouse d’Uther Pendragon et mère d’Arthur, la reine Guenièvre, Vivane, prêtresse d’Avalon… Une reconstitution tout en nuances de l’un des thèmes romanesques les plus célèbres de notre culture.

Née en 1930 et décédée en 1999, Marion Zimmer-Bradley est considérée comme l’une des plus grandes auteures de fantasy américaine. Elle a remporté le prix Locus en 1984 pour Les dames du lac et le Relay des voyageurs lecteurs en 1986.

Lorsque Viviane, la Dame du Lac et prêtresse d’Avalon, rend visite à sa sœur Ygerne, duchesse de Cornouailles, c’est pour lui annoncer un autre destin. Elle portera bientôt l’enfant du futur Haut Roi de Grande-Bretagne, Uther Pendragon. Il sera destiné à unir les peuples de Grande-Bretagne et sauver terres et croyances contre l’envahisseur. Comment Ygerne pourra-t-elle accomplir la volonté de la Déesse, alors qu’elle est déjà mariée au Duc de Cornouailles ? Dans un monde en plein changement, croyances anciennes affrontent les temps modernes, et la paix pourrait se payer au prix fort…

La légende arthurienne revisitée

Si vous connaissez la légende du Roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde, alors de nombreux éléments de ce roman vous seront familiers. En effet on y retrouve les prêtresses d’Avalon, la sorcière Morgane, Arthur, Merlin, Guenièvre et tous les personnages de cette célèbre légende.

La particularité de cette interprétation est le point de vue. Marion Zimmer-Bradley choisit de conter l’histoire à travers le regard des femmes qui la composent. Ici, point de combats sanglants et de quêtes épiques. On retrouve la douceur et la dureté du monde des femmes, mariées dès leur plus jeune âge à des époux inconnus, l’angoisse de l’attente en période de guerre, le devoir envers l’époux et la tradition familiale…

Cette perspective unique offre une vision nouvelle de la légende arthurienne, plus réaliste peut-être, plus romancée mais pas moins dure. Derrière tout souverain se trouve une femme, dit-on. Marion Zimmer-Bradley montre de quelle manière ces dames du lac ont influencé la quête épique que nous connaissons tous, avec poésie et retenue.

Anciennes croyances et nouvelle religion

Au-delà de la légende arthurienne, Les dames du lac touche à un sujet récurrent dans l’Histoire : l’évolution des mœurs et la disparition des croyances anciennes. Au crépuscule de l’Empire romain, la Grande-Bretagne doit s’unir contre les Saxons. Mais les différents peuples sauront-ils faire front ensemble alors que certains se dévouent à la Déesse, menés par les druides et les prêtresses, alors que d’autres se convertissent à la nouvelle religion chrétienne ?

Doit-on préserver ces savoirs anciens à tout prix ou accepter le changement en insufflant autant de sagesse que possible dans les croyances modernes ? Ici, ce sont les traditions païennes de Grande-Bretagne qui s’éteignent face à l’expansion du christianisme, mais ce sujet des évolutions culturelles rappelle la disparition des croyances et langues locales dans certaines régions françaises par exemple.

Le sujet est abordé de manière habile et fluide dans un univers historique teinté d’imaginaire. Il s’insère de manière toute naturelle au fil du récit alors que chaque femme défend ses propres convictions, de la fée Morgane qui souhaite accomplir la volonté de la Déesse à la Reine Guenièvre, fervente chrétienne.


Revisiter une légende aussi impérissable que le Roi Arthur est un exercice difficile, que Marion Zimmer-Bradley a mené d’une main de maître avec Les dames du lac. Suivre les femmes qui ont émaillé la légende apporte un œil nouveau alors qu’un traitement plus historique apporte une réflexion intéressante sur l’affrontement entre les temps anciens et le monde moderne. Un classique de la fantasy à lire si vous aimez la légende arthurienne. 

Florie Vignon