Malheur aux gagnants
de Julien Heylbroeck
aux éditions Les Moutons électriques
Genre : Polar
Sous-genres :
  • Fantastique

Auteurs : Julien Heylbroeck
Couverture : Melchior Ascaride
Date de parution : septembre 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 256
Titre en vo :


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Julien Heylbroeck

Ce polar, entre fantastique et pulp à la française, nous emmène dans le Paris de 1935. Mais au lieu de Tour Eiffel et de belles guinguettes, on suit des gueules cassées de Barbès aux abattoirs de la Villette. Entre espionnage, savants fous et quartiers populaires, cette aventure haletante nous plonge dans un univers à la patte très particulière…

Après avoir commencé l’écriture dans le domaine du jeu de rôle, Julien Heylbroeck se lance dans la littérature de l’imaginaire en 2011. Il est cofondateur de TRASH Éditions, a publié de nombreuses nouvelles et codirigé trois anthologies. Ses genres de prédilection sont l’horreur, l’urban fantasy, le fantastique et le polar.

Paris, 1935. À cause de morts suspectes, le tirage de loto des Unions des blessés de la face est mis en péril. C’est ainsi qu’un trio de gueules cassées décide de mener l’enquête. Entre scientifiques farfelus et ambiance d’époque mâtinée de fantastique, les trois anciens combattants ne sont pas au bout de leurs surprises…

Un polar à l’imaginaire très marqué


Malheur aux gagnants se déroule dans les rues de Paris en 1935. Mais c’est une atmosphère très particulière qui s’installe dès le départ : nos enquêteurs sont des gueules cassées, c’est-à-dire des anciens combattants gravement blessés à la guerre. Avec eux, on découvre les quartiers populaires de Paris, un vocabulaire coloré et une ambiance sans chichis.

Mais Julien Heylbroeck tisse son récit autour d’autres grands thèmes de l’imaginaire : l’espionnage, ou encore les scientifiques farfelus et leurs dangereuses découvertes. Au final, l’univers créé par ce mélange est coloré, vivant et empreint d’une identité toute particulière, délicieuse à découvrir et à suivre au fil de l’histoire…

Une aventure bien ficelée

Au-delà de l’univers mis en couleurs par l’auteur, le scénario lui-même est bien rythmé, avec un bon dosage entre aventures et enquête. Les indices sont bien répartis au fil de l’histoire et les révélations sont bien dosées : elles nous tiennent en haleine jusqu’au bout de l’aventure.

Mêler polar à d’autres genres n’est pas toujours facile, mais le pari est réussi avec Malheur aux gagnants. Les mécanismes de l’intrigue, à la limite du fantastique, sont vraiment bien pensés. Les plaisirs de l’enquête, du puzzle et de la découverte propres au polar sont intacts.

Et les personnages, tous plus farfelus les uns que les autres, ajoutent une touche originale, presque comique parfois, à une histoire haletante et riche en rebondissements.

En bref, si vous aimez vous immerger dans des univers riches et originaux, et si vous avez envie de lire un polar qui sort des sentiers battus, vous devriez découvrir Malheur aux gagnants. Pour couronner le tout, le livre lui-même est un objet de qualité, avec une couverture très réussie. Une très bonne lecture de fin d’année ! 

Florie Vignon