Manifest Destiny Tome 3 : Chiroptères et carnivores
de Matthew Roberts et Chris Dingess
aux éditions Delcourt ,
collection Comics
Genre : Fantastique

Scénariste : Chris Dingess
Dessinateur : Matthew Roberts
Traduction : Benjamin Rivière
Date de parution : août 2017 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 144
Titre en vo : Manifest Destiny volume 3 : Chiroptera & Carniformaves
Parution en vo : 2016

Lire tous les articles concernant Matthew Roberts ou Chris Dingess

De nouveaux dangers ?

Chris Dingess a commencé à travailler comme assistant de production à la télévision, avant de produire lui-même des séries telles que Marvel’s Agent Carter, entre autres choses. Il s’attaque à l’écriture du scénario de Manifest Destiny en 2013 pour le label Skybound d’Image Comics. Il est accompagné par Matthew Roberts, qui dessine depuis son plus jeune âge. Son goût des comics lui a fait rencontrer Robert Kirkman, ce qui lui a permis de dessiner Battle Pope : Mayhem. Retraité de l’US Air Force, il peut maintenant se consacrer à plein temps au comics, dont celui-ci.

Toujours plus loin

En 1804, le capitaine Lewis et le lieutenant Clark mettent sur pied une expédition destinée à explorer les territoires inconnus et encore sauvages des Etats-Unis. Ils ne s’attendaient pas à découvrir des monstres effrayants et une nature aussi hostile. Alors qu’ils s’aventurent toujours plus profondément au cœur du territoire américain, la découverte d’une autre arche les met en contact avec une nouvelle et incroyable civilisation, totalement différente de ce qu’ils connaissaient jusqu’alors…

De Charybde en Scylla

Le voyage du capitaine Meriwether Lewis et le lieutenant Clark est dangereux et toujours aussi meurtrier, le nombre d’hommes ne cessent de diminuer, avec une faune et une flore locale mortelle. Mais ce troisième volume nous montre que le plus grand danger est sans doute l’expédition elle-même, qui détruit et dévaste tout sur son passage, sans considération pour les éventuels autochtones… à mesure que les volumes avancent, Chris Dingess et Matthew Roberts nous montrent ce groupe d’hommes sans foi ni loi dans ce qu’ils ont de pire, et ce voyage risque bien d’éteindre leur dernière étincelle d’humanité…

Les horreurs qui les entourent n’excusent pas tous leurs actes, et ils vont cette fois faire preuve d’une barbarie inouïe, alors même que le danger était écarté… et l’expédition de devenir le plus terrible prédateur d’une région qui n’en manquait pourtant pas ! Si cette fois les pertes sont minimes, c’est sans doute le calme avant la tempête, et on se demande ce que les auteurs nous réservent pour la suite… Manifest Destiny est une série plutôt sombre, avec un récit maîtrisé et des dessins réussis (mention pour la faune et la flore, étonnantes). A découvrir !
 

Tony Sanchez