Métas&Morphoses
de Sylvie Arnoux et Laurent Whale
aux éditions Le Peuple de Mü
Genre : Fantastique

Auteurs : Sylvie Arnoux , Laurent Whale , Ménéas Marphil , Jean-Luc Marcastel , Valérie Simon , Jean-Luc Bizien , Bruno Pochesci , Aurélie Mendonça , Li-Cam , Karim Berrouka
Couverture : Gilles Francescano
Illustrations : Francis Malvesin
Date de parution : mars 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 242
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Sylvie Arnoux ou Laurent Whale

L’anthologie officielle du festival Les Oniriques 2017

Le Festival des Oniriques de Meyzieu, dont la troisième édition s’est déroulée du 10 au 12 mars 2017, propose aussi son anthologie, publiée par Le Peuple de Mü. L’anthologiste est ici l’association Wish, dont l’activité consiste à aider les auteurs en proposant des rencontres et interventions rémunératrices.

Changements et métamorphoses

Les dix courtes nouvelles qui composent ce recueil traitent chacune à leur manière du thème du changement et de la métamorphose : comme le souligne Jean-Claude Dunyach dans sa postface, c’est un thème récurrent dans les littératures de l’imaginaire, qui méritait bien qu’on s’y attarde.

Tous les textes sont accompagnés d’une recette de cuisine, en écho aux activités de l’association Wish, qui organise des rencontres avec un ou deux auteurs-artistes comportant un temps de cuisine en commun.

À boire et à manger

Le lecteur qui découvre cet ouvrage trouvera certainement incongrue la présence des recettes après chacun des récits : si elles font plus ou moins subtilement référence à leur texte, elles n’apportent pas grand-chose de plus et tombent un peu comme un cheveu sur la soupe. L’exercice a un côté un peu forcé qui atténue la portée des différentes histoires. Les amateurs de cuisine y trouveront sans doute leur compte, les autres se contenteront de passer leur chemin...

Mais venons-en aux récits proprement dits, puisque c’est tout de même ce qui nous intéresse ici ! Le lecteur curieux trouvera certainement de quoi se sustenter parmi les dix textes du recueil, j’ai pour ma part une petite préférence pour la nouvelle de Li-Cam ("Lune de miel"), à Paris pendant l’exposition universelle, et celle de Jean-Luc Marcastel ("Les chants du mangespoir"), assez triste et touchante. J’ai par contre peu goûté la nouvelle de Jean-Luc Bizien, un peu trop foutraque et vulgaire. Les autres nouvelles sont correctes, elles se lisent sans déplaisir mais sans susciter plus d’enthousiasme…

Métas&Morphoses est au final une anthologie un peu trop sage : si le tout n’est pas désagréable (avec de très jolies illustrations, il faut le souligner), aucun texte ne sort vraiment du lot, c’est dommage... 

Tony Sanchez

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.