Mini interview d’Olivier Gechter
de Olivier Gechter
aux éditions ActuSF
Genre : Anticipation

Auteurs : Olivier Gechter
Date de parution : 2010 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Olivier Gechter

ActuSF : Comment est née l’idée de cette nouvelle ?
Olivier Gechter : la nouvelle m’est venu d’un coup, en écoutant "Garçon Manqué", un morceau de l’album de Juliette intitulé "le Festin de Juliette". Je cherchais une nouvelle pour répondre à un appel à textes des éditions de l’Oxymore pour leur Bestiaire Fantastique. J’ai imaginé une petite fille qui rêvait d’avoir un dragon, parce que les poupées, c’est pour les filles. Cet état d’esprit étant assez moderne, j’ai préféré situer l’histoire de nos jours, en Région Parisienne Le reste de l’histoire découle de la simple logique : le dragon est apparut sous la forme d’un oeuf pour que la petite fille puisse le caché. Il mange du métal, sinon il aurait été difficile pour la petite de trouver de la viande pour nourrir son animal de compagnie etc.
Je l’ai écrite en deux jours, dans le train que je prenais pour aller travailler à l’époque. C’est une de mes expériences littéraires les plus agréables.
J’ai envoyé le résultat final à Oxymore qui l’a retenue, et à Juliette qui m’a dit l’avoir bien appréciée.

ActuSF :
Comment la présenteriez-vous ?
Olivier Gechter : Comment présenter cette nouvelle ? Oulà... vaste question. J’ai besoin d’aide.
"J’veux un dragon", c’est avant tout un conte. L’histoire d’une petite fille têtue, qui ne veut pas les cadeaux qu’on réserve aux fillettes de son âge. Et quand elle veut quelque chose, elle l’obtient, avec tous les inconvénients qui vont avec.
Ca n’est pourtant pas vraiment un conte pour enfant... chaque fois que je commence une histoire sagement, il faut toujours que ça dérape complètement quelque part.

ActuSF :
Quels sont vos projets ?
Olivier Gechter : Côté projet, j’ai quelques nouvelles qui qui devraient paraître en janvier dans des supports pro, mais c’est un peu tôt pour en parler.
J’ai un roman en cours, de la science fantasy. J’ai pour objectif de terminer le premier jet avant l’été.
Un dessinateur a commencé une bande dessinée tirée d’un de mes scénarios, mais rien à voir avec l’imaginaire : il s’agit de l’adaptation d’un roman picaresque, un classique du XVIe siècle espagnol.
Pour l’écriture de nouvelles, je fais relâche. J’ai besoin de recharger mes batteries. A la place, je me suis mis au dessin (pinceau et encre de chine pour le moment). D’après ma femme, je devrais arrêter d’écrire pour ne faire que ça. Je prends ça pour un encouragement... à continuer les deux !

Jérôme Vincent