Montreuil 2012 – Ces livres qui nous ont tapé dans l’œil

aux éditions
Genre : Actes de colloque
Date de parution : 0000 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :

Lire tous les articles concernant

Le salon de Montreuil est l’occasion pour les passionnés de lecture de tout âge de découvrir de nouvelles perles. Et rien de mieux que de rencontrer en direct les éditeurs, les auteurs et les ouvrages pour se faire une idée… ActuSF vous propose ici une petite sélection des ouvrages jeunesse pour les petits de 3 à 5 ans.

Pour les petits (3-5 ans) :

Mon imagier chinois – Texte et illustration de Catherine Louis - Editions Philippe Picquier (2004) :
Magnifique petit album souple de format carré, très épais, cet imagier a pour but d’initier les plus jeunes aux idéogrammes chinois avec logique et esthétique.
Chaque caractère est accompagné d’une illustration qui lui ressemble beaucoup, permettant de faire le rapprochement entre l’idéogramme et sa signification. Egalement adapté aux plus grands curieux d’une autre forme de langage.

Nacéo – Bernadette Gervais et Franseco Pittau – Editions les Grandes Personnes (2012) :
Grands habitués des illustrations pour la jeunesse, Pittau et Gervais récidivent aux Grandes Personnes avec Nacéo après avoir fait Axinamu et Oxiseau.
Nacéo est un imagier géant qui permet de faire découvrir aux plus jeunes les différents animaux vivant au fond des mers. Volets à soulever, différents coloris de coquillages à différencier, cet ouvrage fait partie de ceux qui ne laissent pas indifférent. A classer également parmi les beaux-livres qui font plaisir aux adultes.

Paysajeux – une image peut en cacher une autre ! – Henri Galeron – Editons les Grandes Personnes (2012) :
Magnifique livre tout carton aux illustrations riches, Paysajeux apprendra aux jeunes lecteurs à découvrir l’image dans l’image. Des reflets suspects dans l’eau, des montagnes aux formes un peu trop étranges… Henri Galeron (dont l’œuvre et la patte font penser à Magritte) s’amuse à nous cacher de nombreux secrets au sein d’images toujours plus belles et surprenantes. De quoi passer de longues heures devant cet ouvrage hors du commun…certaines images cachées sont difficiles, même pour les adultes !

Madame le lapin blanc – Gilles Bachelet – Seuil Jeunesse (2012) :
Après nous avoir régalés avec ses albums Mon chat le plus bête du monde, Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées, Champignon Bonaparte ou encore Quand mon chat était petit, Gilles Bachelet récidive avec l’absurde !
Cette fois, Madame le lapin blanc en a marre : marre de savie qu’elle n’imaginait pas partagée entre les enfants et le ménage pendant que son cher mari court partout et s’occupe peu d’elle… De l’humour, certes, mais également une façon délicate de mettre en lumière les femmes et la place essentielle qu’elles occupent dans une famille…
Tout cela sans oublier que l’album est un clin d’œil perpétuel à Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll. Ainsi, plus qu’une histoire, c’est aussi un véritable jeu de piste où l’on peut faire la chasse aux nombreuses références au roman… un petit bijou d’illustration.
L’album a remporté le prix Pépites 2012 de l’album jeunesse.

La fabrique de comptines – Luce et Elisa Granowska – Eveil et découvertes (2012) :
Vous en avez peut-être déjà entendu parler, Luce, gagnante de la Nouvelle Star, a sorti un nouvel album, ou plutôt un livre-CD. Destiné aux touts petits, les musiques ont l’étonnante particularité d’avoir été créées avec des instruments issus de jouets pour enfants. Ainsi retrouve-t-on treize comptines traditionnelles et familières remises au goût du jour, le tout chanté par Luce et orchestré par le groupe polonais Male Intrumenty. Un vrai moment de bonheur respirant la simplicité… ! cf vidéo ci-dessous : http://www.youtube.com/watch?v=3XcD36wavnI

Moi en Pyjamarama – Michaël Leblond et Frédérique Bertrand – Editions du Rouergue (2012) :
Troisième album de la série en Pyjamarama, les auteurs renouent avec le succès de leur premier album, New York en pyjamarama en utilisant toujours la technique fascinante de l’ombro-cinéma. Un effet encore une nouvelle fois bluffant !
 

Laura Vitali

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.