Pages perdues
( 1 )
de Paul di Filippo
aux éditions J’ai lu ,
collection Fantastique
Genre : SF

Auteurs : Paul di Filippo
Couverture : Getty
Traduction : Monique Lebailly
Date de parution : mai 2002 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Paul di Filippo

Un petit plaisir rare mais que l’on savoure pleinement

Paul Di Filippo est surtout connu pour ses nouvelles. Cet écrivain américain a un don pour écrire des petites merveilles au style impertinent et ironique. Publié dans de nombreuses anthologies, il a également écrit un premier recueil, La trilogie Steampunk, de la science-fiction comme son nom l’indique, steampunk.

Quant à Pages perdues, il s’agit également d’un recueil de 9 nouvelles plus croustillantes les unes que les autres. Paul Di Filippo réécrit la biographie de certains auteurs célèbres comme s’ils n’avaient jamais été écrivains. De quoi titiller l’imagination… Et bien je vous le dis tout de suite, c’est vraiment réussi et très ludique.

Neuf nouvelles

L’introduction de ce livre est un article intitulé Qu’est-ce qui a tué la science-fiction ? Un vrai régal pour les amateurs du genre ! Paul Di Filippo se met dans la peau d’un professeur d’anglais qui écrit sur la mort de la science-fiction. Imaginez un monde où ce genre aurait disparu en 1966 par la faute de Star Trek, une infâme série Z qui devint la risée de l’Amérique… Science-fiction devient alors synonyme de niaiserie et de décadence. Rien que pour cette introduction, je vous conseille de lire ce livre.

Dans La dernière affaire du choucas, on y retrouve l’écrivain Kafka en journaliste du cœur la journée et en vengeur masqué, le choucas, la nuit. Il lutte contre son ennemi de toujours, le scarabée noir.

Autre nouvelle : Mairzy Ddats. Henry Gallagher est un écrivain raté en manque d’aspiration. Il n’arrive pas à commencer son prochain roman : esclave sexuelle sur les routes de l’espace. Dépité, il reçoit une missive du président des Etats-Unis requérant son service. Le voilà devant le président Heinlein, acceptant une mission vers la lune pour déjouer les plans machiavéliques des nazis. Mais, sa mission peut s’avérer être d’un tout autre genre…

Sur les 9 nouvelles du recueil, ma préférée reste Instabilité, une nouvelle écrite avec Rudy Rucker. Jack Kerouac et Neal Cassady ne supportant plus les humeurs de William Burroughs partent en virée dans le désert pour assister à l’essai de la bombe A. Shootés, défoncés et léthargiques (avec tout ce qu’ils ont pris comme drogues, ils peuvent !), ils rencontrent Johnny Von Neumann et Richard Feynman, les sorciers de l’atomique. Une rencontre brutale et caustique qui risque de changer la face du monde !

Bien sûr, dans les autres nouvelles on retrouvera Anne Frank en actrice hollywoodienne, Saint-Exupéry en sauveur de l’Europe, Philip K.Dick en quincaillier raté ou bien encore Sturgeon en gourou d’une secte vouant un culte à des extra-terrestres. Ces nouvelles fourmillent de clins d’œil à de nombreux écrivains. Cocasse, bien écrit, inventif, abondant, ce recueil est à lire absolument !

Laure Ricote

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.