Raison et sentiments
de Jane Austen
aux éditions Archipoche
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Romance

Auteurs : Jane Austen
Date de parution : novembre 2006 Réédition
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 442
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : Sense and Sensibility
Première parution : novembre 2006

Lire tous les articles concernant Jane Austen

La chronique de Gabrielle, 10 ans.

L’auteure

Jane Austen, née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire en Angleterre, et morte le 18 juillet 1817 à Winchester.

Nous pouvons qualifier Jane Austen de femme de lettres anglaise. Son réalisme, son écriture, son ironie, et sa désinvolture fait qu’elle une écrivaine tout a fait remarquable.

Elle a écrit environ 7 livre (dont un inachevé) :

- De 1811 à 1816, avec la parution de "Sense and Sensibility" (publié de façon anonyme en 1811),

-  "Pride and Prejudice" (1813),

-  "Mansfield Park" (1814)

-  "Emma" (1816),

-  "Northanger Abbey" (achevé en fait dès 1803)

-  "Persuasion’,

-  en janvier 1817, elle commence son dernier roman, finalement intitulé Sanditon, qu’elle ne peut achever avant sa mort.

L’histoire

Après le décès de Henry Dashwood, ses trois filles, Elinor, Marianne et Margaret, ainsi que leur mère se trouvent privées de leur part d’héritage par leur demi-frère John qui se laisse facilement convaincre par sa femme Fanny. Leur condition financière étant très basse, elle décide de quitter le Sussex. Mrs Dashwood part avec ses filles pour habiter à Devon, où un parent à elle, Sir John Middleton, lui propose de venir habiter sur ses terres.

Sir John, Lady Middleton et sa mère Mrs Jennings invitent souvent et successivement des hôtes : un ami de Sir John, le colonel Brandon, la sœur de sa femme et son mari Mr Palmer, puis les demoiselles Steele, Anne et Lucy. Marianne, sans y prêter attention à charmer le colonel Brandon mais tombe bientôt profondément amoureuse du jeune et impétueux John Willoughby. Elinor, qui écoute plus sa raison que ses sentiments contrairement a sa soeur Marianne. Elle arrive à cacher avec grand soin ses sentiments pour Edward Ferrars, l’aîné des frères de sa désagréable belle-sœur.

Ces deux soeurs sont très différentes l’une de l’autre mais dans ce livre elle vont connaitre les même souffrance et les même difficultés que cause l’amour, et même si certaines fois l’une et l’autre écoutent plus leur sentiments ou leur raison à la fin ces deux qualités sont liées à jamais.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce livre, car ces soeurs reflètent comme l’image de chacun de nous, de nos choix entre écouter sa raison ou ses sentiments. Même si je me suis plus attaché à Marianne car je trouvais Elinor trop stricte et que je trouvais Marianne plus libre et sensible au émotions qu’elle ressentait alors que Elinor cachait ses vrais sentiments.
 
J’ai adoré le récit de ses deux soeurs.L’écriture m’a transportée, je l’ai lue sans m’arrêter et j’ai adoré.
 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.