Reproduction interdite
de Jean-Michel Truong
aux éditions Gallimard ,
collection Folio SF
Genre : Science Fiction

Auteurs : Jean-Michel Truong
Date de parution : mai 2015 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 576
Titre en vo :
Première parution : 1988


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Jean-Michel Truong

Une personnalité atypique
 
Originaire d’Alsace, Jean-Michel Truong est le fondateur de la première société européenne d’intelligence artificielle. Il vit en Chine depuis 1991 et a publié deux romans : Reproduction interdite et Le Successeur de Pierre. Reproduction interdite, publiée originellement chez Olivier Orban, a pour sujet le clonage et a reçu, rappelons-le, en 1989 le prix Mannesmann-Tally.
 
Le monde de demain
 
Dans une chambre d’hôtel, on retrouve un vieil homme mort. Il s’agit d’Hugues Ballin, prix Nobel et fondateur de la première société de clonage humain, RSA, qui a révolutionné l’économie du vieux continent et rendu inutile l’utilisation des robots, à un moment où la lutte contre le bloc islamique bat son plein. Le juge Norbert Ettinger est chargé de l’affaire. Plus il avance dans son instruction, plus la vie d’Hugues Ballin s’avère tortueuse. Sa relation avec sa fille Agnès paraît particulièrement malsaine. Pire, RSA cache des choses sur les centres d’élevage de clones. Et si ceux-ci, malgré la lobotomie qu’on leur inflige, s’avéraient plus humains qu’on ne le croit ?
 
Une fiction spéculative
 
Sur internet, on s’aperçoit que Truong réfute l’appellation d’écrivain. C’est son droit. Force est pourtant de reconnaître que Reproduction interdite systématise des procédés littéraires en vogue dans les années 1960, chez John Brunner par exemple. La narration est faite exclusivement d’articles de journaux, d’extraits de mails, de comptes-rendus, etc. C’est très efficace même s’il faut s’accrocher parfois. C’est à la découverte d’un monde étranger, proche du nôtre, que ce roman nous invite. L’auteur a revu ce roman pour cette édition poche. Le résultat est une réussite qui pose au fond une question simple : qu’est-ce qu’un être humain ? Pour y réfléchir, lisez Reproduction interdite.

Sylvain Bonnet