Résilience
de Julia M. Tean
aux éditions Rebelle Editions ,
collection Sans visage
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Drame

Auteurs : Julia M. Tean
Couverture : Karen M
Date de parution : octobre 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 142
Age minimum : 13 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Julia M. Tean

La chronique écrite de Margot, 15 ans.

L’auteure

Julia M. Tean est une libraire française déjà reconnue dans le milieu de la littérature pour jeunes adultes. Elle a rencontré le succès avec Du ciel et des Ténèbres et a également écrit Angela, Lune rouge et Jeux doubles.

L’histoire

Vincent, à 19 ans, se retrouve en prison pour l’assassinat de son père. Ce jeune homme est brisé de l’intérieur, à cause de tout ce que son père lui a fait, le persuadant qu’il ne valait rien, lui faisant subir toutes sortes d’humiliations et de tortures...

 Mais dans cette prison, Vincent commence à remettre en question ce dont on lui a bourré le crâne grâce à des rencontres ; il tente d’ouvrir les yeux sur ce qu’il est réellement. Pourra-t-il se reconstruire et apprendre à aimer, en commençant par lui-même ?

Mon avis


J’ai adoré ce roman ; je l’ai détesté ; je l’ai admiré pour sa poésie ; je l’ai trouvé terrible et atroce... Bref, il m’a bouleversée. C’est une histoire magnifique mais extrêmement dure, autant par ce qui est raconté que la manière crue et franche avec laquelle c’est raconté. Tout est abordé dans ce roman, il est très complet. Il mêle des sujets polémiques d’actualité comme l’homophobie, la maltraitance parentale mais aussi la prison, l’amour, la danse...

L’écriture est intelligente et très directe et nous emmène là où elle le veut en abordant des tabous avec une franchise désarmante. Elle est très communicative, et on rentre très bien dans la peau de ce personnage brisé et complètement perdu, on s’y attache pour ce qu’il a vécu, et malgré ce qu’il a fait.

J’ai adoré le parallèle construit entre sa vie d’avant et celle d’aujourd’hui, en prison. Cela permet de savoir comment il en est arrivé à cet extrême.

C’est donc un roman à lire absolument, mais attention, pour des lecteurs assez mûrs !! Il y a vraiment une palette de faits compliqués racontée et décrite franchement, cela choque et pourrait traumatiser. Alors qu’il faut lire ce roman ! Mais il faut être prêt. 

 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.