Robin
( Robin Hood 3 )
de Loche et Frédéric Brrémaud
aux éditions Soleil
Genre : Fantasy

Scénariste : Frédéric Brrémaud
Dessinateur : Loche
Couleurs : Loche
Date de parution : novembre 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Loche ou Frédéric Brrémaud

La légende de Robin Hood revisitée

Frédéric Brémaud, alias Frédéric Brrrémaud, Brr, Frédéric Alléluïa Brémaud est un scénariste plutôt prolifique qui aime varier les genres : Hell Breaker (polar fantastique), Lloÿd (science-fiction), Cœur de Royaume et Les Légions de Fer (Heroic-Fantasy), Kochka et Banana Fight (Western)... et bien sûr la célèbre série Robin Hood qui a plus d’un fan. Robin est le troisième et dernier tome de cette trilogie dessinée et colorisée par John-Simon Loche. A souligner que pour ce dessinateur, cette BD est la première de sa carrière. Un début remarqué et prometteur !

Résumé bordélique

Résumer cette BD équivaudrait à écrire une courte nouvelle tant les personnages sont nombreux et les rebondissements légion. Cette saga dépoussière l’histoire de Robin Hood et montre comment cet empoté est entré dans la légende.

Rappelez-vous dans Merriadek et Morrigane, on découvrait Robin, héros à côté de la plaque, pas futfute et pas très doué dans l’art du combat. Dans ce nouvel épisode, Robin croise involontairement la route de la troupe qui accompagne Merriadek, l’héritier potentiel du Monde des Légendes, au Conseil des Fées. Il rejoint la formation et suit Noçnoz, le Korrigan. Mais l’armée de Shrangar les attend de pied ferme.

Petit plaisir à ne pas laisser passer

Pour le scénario, Brrémaud continue dans sa lancée. Tous les personnages se rejoignent pour finir en apothéose dans ce dernier tome. L’originalité et le côté décalé et loufoque sont de mise une fois de plus. La légende de Robin Hood est mise à rude épreuve. Dans Robin, le scénario est dense, les surprises ne manquent pas et entraînent quelques situations cocasses. Fous rires garantis. Ce tome montre un Robin différent, pas si nigaud que cela et même talentueux au tir à l’arc. De là à en faire un héros... Il suffit d’une révélation !

Loche a choisi pour ce tome de montrer le grain du papier, un effet qui donne de la profondeur au dessin. Les personnages sont toujours aussi expressifs avec des faciès très caricaturaux. Dame Nature est des plus réussies avec son minois et son air dévergondé. Loche arrive à distiller de l’humour dans son dessin. Il nous offre également quelques magnifiques planches : une double page (planche 14-15) de la bataille entre les Korrigans et l’armée de Shangrar et la dernière page superbe (planche 44) avec Serpentine chevauchant un dragon.

Robin Hood est une série à découvrir absolument. Légère, décalée, loufoque, elle ne tardera pas à vous arracher sourires et rires. Et puis, il ne faut pas l’oublier, les trois albums sont un régal pour les yeux.

Laure Ricote

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.