Sélection Jeunesse de l’été
de Actusf
aux éditions
Genre : Anticipation

Auteurs : Actusf
Date de parution : juin 2010 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage :
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Actusf

Tara Duncan et l’invasion fantôme ( Tara Duncan 7 ) de Sophie Audouin-Mamikonian
AutreMonde est en danger. Des milliers de fantômes envahissent le monde magique et en quelques heures, l’Impératrice, les Ministres et bien d’autres sont possédés. Tara est une des seules à leur avoir échappé, mais Robin, son petit ami, n’a pas eu cette chance. Il a été tué par un fantôme, sous ses yeux.
Tara, aidée de son amie Cal, le Voleur Patenté, devra se rendre à l’évidence. Elle est l’Héritière d’un immense Empire, elle a laissé des fantômes envahir son monde, elle doit les repousser. Elle-même. Soutenue par la Résistance, ensemble de rebelles non possédés qui essaient de résister aux fantômes, Tara devra trouver un moyen de détruire les envahisseurs, sans que ces derniers ne la retrouvent.


Marquée (La maison de la nuit livre 1) de Kristin Cast et P.C Cast
La Maison de la Nuit est une sorte d’école réservée à ces ados qui vont ou risquent de devenir vampires. La vie dans l’institution est à l’inverse de la vie normale, tout se passe la nuit. C’est là que les élèves vont apprendre au mieux à supporter la transformation. Car aucun des étudiants n’ est encore strige, les cours sont basés plutôt sur l’univers vampirique et les arts car nos charmants buveurs de sang sont des artistes en puissance. Les personnages qui apparaissent au gré des chapitres, les rencontres que fait Zoey sont autant d’intrigues qui nous réservent bien des surprises pour la suite. Beaucoup de questions restent sans réponse et dévoilent une série riche et originale.
Ce que deviennent notamment les adolescents qui ne supportent pas la transformation promet suspense et rebondissement...à suivre Une romance acidulée, une malédiction qui prend racine dans les sources du pouvoir des vampires, des ados qui se cherchent, voilà un nouveau roman qui devrait plaire aux fans du genre
.

Les vampires de Londres ( Les étranges soeurs Wilcox 1 ) de Fabrice Colin
J’ai bien aimé ce « Les vampires de Londres »... J’aime beaucoup les livres de Fabrice Colin, dans chaque histoires qu’il écrit il explore des univers différents, passant de Londres en 1888 à l’Allemagne à l’époque de la seconde guerre mondiale en passant par des mondes fantastiques...tout en restant très original !
Ce livre parle des soeurs Wilcox, personnages inventés par l’auteur, mais il met également en scène des héros déjà connus comme Sherlock Holmes, Jack l’éventreur ou encore le conteur Bram Stoker. Ce mélange crée une histoire assez spéciale et très intéressante. Il y a de nombreux rebondissements tout au long du récit, chaque chapitre ajoute un mystère à l’intrigue et nous en révèle un autre ce qui renforce le suspense de l’histoire. Vivement le deuxième tome !


Le livre des choses perdues de John Connolly
La plongée au coeur des contes John Connolly prend son lecteur, petit ou grand, par la main pour l’emmener au pays des contes. Trolls, loups, chaperons rouges et autres personnages mythiques lus et imaginés pendant l’enfance sont au rendez-vous. Et pourtant, l’histoire ne se finit pas toujours bien, les combats sont sanglants, à la limite du sordide et les personnages développent une ingéniosité incroyable. David croisera une blanche neige obèse martyrisant ces sept nains, devenus marxistes et qui ont essayé de l’empoisonner avec une pomme rouge. Puis, le jeune garçon rencontrera le chevalier homosexuel Roland qui l’accompagnera un long moment dans sa chevauchée.

Eté mutant ( Le cas Jack Spark 1 ) de Victor DIXEN
Victor Dixen parvient à nous plonger dans un univers fantastique qu’il décrit à merveille. Les personnages ont tous un caractère bien trempé… J’ai beaucoup aimé Sinead, pour qui Jack a un petit faible, elle ne peux s’empêcher de voler tous les bijoux qu’elle voit et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Le Dr Klaus Von Krampus, psychiatre et directeur du ranch, est effrayant ; dès le début je l’ai trouvé louche et tout au long de l’histoire je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer en vain des hypothèses hallucinantes en ce qui concerne son identité .
Tout au long du livre on est tenu en haleine, à chaque chapitre de nouveaux rebondissements viennent bouleverser le fil de l’intrigue. J’avais toujours envie de vouloir savoir la suite , je l’ai donc lu d’une traite !


Eon et le douzième Dragon de Alison Goodman
C’est un magnifique voyage dans un univers de légende que Alison Goodman nous propose. L’ Empire des Dragons Célestes est un royaume mythique. Entre Eragon et Le Clan des Otoris. Le personnage central est en faît une jeune fille qui se bat pour arriver à ses fins. Mais les préjugés et les dogmes du royaume sont extrêmement misogynes. Eona est très attachante et courageuse. On frémit lorsqu’elle risque de se perdre dans les dédales de la cour. On a envie de la bousculer de temps en temps aussi devant sa naïveté et son manque de discernement. Mais de page en page, cette jeune ado va prendre force et pouvoir pour le plus grand plaisir du lecteur.

Le Monde ( Méto 3 ) de Yves Grevet
Dans le tome final, Yves Grévet mêle les registres. Il retrouve le confinement initial, mais cette fois-ci, à l’instar d’un roman d’espionnage, Méto fait maintenant face à la Stasi ou au KGB (Jove et les César). C’est un agent qui sert la Maison en se rendant sur le Continent. Un rôle ambigu entre le service rendu et la mission suicide. Son ultime mission est celle de tous les dangers. Ramener un dangereux chef de bande à la Maison. Heureusement, Méto joue les agents doubles avouant tout à tous, ce qui lui permet de parvenir à ses fins, sans s’emmêler dans les mensonges. Gagnant la confiance de tous ceux qui sont autour de lui, il leur fait miroiter un monde meilleur et fait croire à ses ennemis que cette illusion n’est qu’un appât.

Le tempestaire de Johan Heliot
Présentation de l’éditeur
Rares sont de nos jours les êtres dotés d’un talent d’exception. Et parmi eux, seuls quelques-uns parviennent à le maîtriser à la perfection. Haggis, Maître des Innocents, est de ceux-là. C’est en recueillant de jeunes enfants particulièrement doués et en leur apprenant à exploiter aux mieux leurs capacités qu’il parvient à gagner la mainmise sur le Quartier Gueux de Rédemption. Jed compte au nombre de ses plus grandes trouvailles : les éléments semblent en effet refléter ses émotions, les tempêtes se déchaînent au rythme de ses affections. Il deviendra ainsi l’enjeu d’une lutte sans merci entre les mystérieux Directeurs de la Compagnie et la Matrone des naufrageurs, très ancienne créature qui révélera au garçon l’usage de son talent de tempestaire…

Sindbad le voyageur de Jonas Lenn
Jonas Lenn fait subir un sérieux toilettage à la légende orientale en y introduisant la relativité. Quelques phénomènes donnés comme surnaturels dans la légende sont expliqués scientifiquement. Les préceptes du Coran sont considérés comme interprétables de différentes façons. Les méchants ne sont pas absolument mauvais, ni les gentils exempts de mauvaises pensées. Les lieux sont précisément situés et les références culturelles rigoureusement documentées. On sort des schémas classiques : le pauvre affronte des aventures mais ne désire pas nécessairement les récompenses et les honneurs. Le Sindbad de cette histoire ne cherche pas tant à gagner plus, qu’à accéder à la connaissance du monde et des humains.
Sans jamais trahir le récit d’origine, Sindbad le voyageur revisite le mythe et donne envie à ceux qui le connaissent de revenir aux sources. Nul doute que les plus jeunes, intéressés par les non-dits, seront curieux de découvrir les Contes des mille et une nuits.

Passeuse de rêves de Lois Lowry
Présentation de l’éditeur
Petite est toute nouvelle, niais elle est très douée. Quand elle effleure de ses doigts translucides le bouton d’un pull, elle capte l’histoire de ce bouton : un pique-nique sur une colline, une nuit d’hiver au coin du feu, et même la fois où on lui a renversé dessus un peu de thé... Bientôt, Petite sera capable de combiner ces fragments d’histoires avec d’autres souvenirs collectés à partir d’une photo, d’une assiette ou d’un tapis afin d’en faire des rêves très doux pour les humains. Chaque nuit, elle s’entraîne à devenir passeuse de rêves dans la maison où vivent une vieille femme et son chien. Mais la formation s’accélère brutalement lorsque la vieille femme se voit confier par les services sociaux un jeune garçon. Il s’appelle John et il est très en colère. Une colère si profonde que les Saboteurs, maîtres des cauchemars, risquent de le repérer. Petite sera-t-elle suffisamment forte pour leur résister ?

Le shôgun de l’ombre de Jérôme Noirez
Jérôme Noirez parvient dans cette suite à Fleurs de dragons à rendre plus palpable son univers médiéval japonais, et c’est avec un plaisir non dissimulé que nous suivons l’auteur dans un récit calqué sur le théâtre Nô. Un théâtre qui met en scène les passions humaines, et qui correspond parfaitement à cette période déchirée par les conflits. On peut souligner que cette structure du Nô se marie parfaitement avec l’enquête policière, et contribue à donner au texte un aspect fantastique et onirique plus prononcé que dans Fleurs de dragon.



La dernière flèche de Jérôme Noirez
Qui n’a jamais entendu parler de Robin des bois, héros très populaire qui vole aux riches pour donner aux pauvres ? Jérôme Noirez parvient à reprendre à son compte l’univers de ce personnage, à se le réapproprier et à en faire quelque chose de personnel. On retrouve ainsi, en plus du héros lui-même, ses compagnons les plus célèbres, et son plus fidèle ennemi, le shérif de Nottingham. Il y ajoute une galerie de personnages hauts en couleurs, et de redoutables ennemis. (...)
Un récit original, enlevé, qui parvient à rendre hommage à l’univers de Robin des bois tout en adoptant un ton très personnel. Un excellent roman qui devrait satisfaire petits et grands !


La justice céleste d’Anne Robillard
Ce tome est toujours aussi intéressant et entraînant que les précédents. Cette fois, la couverture du livre est magnifique (c’est l’une de mes préférées). L’histoire est bien écrite, les actions s’enchaînent, on ne traîne pas et on s’accroche à l’histoire. Une fois le livre commencé, on n’a pas envie de le lâcher.
Les chapitres sont très variés, ils passent d’un personnage à l’autre. Mais je trouve qu’il n’y a pas assez de passages avec Kira, que Liam a été oublié car on n’en parle pas dans le tome (il réapparaîtra dans le tome 12, mais c’est dommage pour le 11) et qu’aucun personnage ne soit vraiment privilégié. Il faudrait par exemple plus s’étendre sur Wellan et Kira que sur les autres, car à la base, ils sont censés être les deux héros. (...) En vérité, j’ai vraiment aimé ce tome, comme les précédents. Et j’attends avec impatience le dernier tome, Irianeth !

La grande Alliance de Christian Vilà
Du surnaturel, des sentiments humains aussi divers que l’amour, la haine, la cruauté, la fierté, la peur, ... Autant d’ingrédients pour faire de ce roman un voyage envoûtant vers l’imaginaire de l’ouest-Afrique. La Grande Alliance remplit son contrat. On apprend petit à petit, grâce au glossaire, un monde, des croyances. On tremble, on sourit, on triomphe avec les héros. En fin de lecture, il serait vain de penser résolus tous les mystères de cette région et de ses légendes. C’est une curiosité dévorante qui s’empare du lecteur. Adulte ou enfant.
À lire d’urgence !

Claire Nottola, Jérôme Vincent, Ketty Steward, Marc Alotton, Tony Sanchez, Yann Blanchard