Shaggartha
( 1 )
de Jacques Sadoul
aux éditions J’ai lu ,
collection Fantasy
Genre : Fantasy

Auteurs : Jacques Sadoul
Couverture : Corrado Parrini
Date de parution : juillet 2005 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 637
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Jacques Sadoul

Vous reprendrez bien un peu de quête ?

Ancien directeur littéraire de la SF aux éditions J’ai Lu, Jacques Sadoul est aussi l’auteur de 93 Ans de BD et d’Une Histoire de la Science-fiction 1950-2000 . En plus de ce travail d’érudit, Jacques Sadoul est également un écrivain auquel on doit, entre autres, Le Cycle du Domaine de R., cité dans Shaggartha.

Shaggartha
est composé de deux parties : le livre I (précédemment paru sous le titre Chronique des Dragons oubliés aux éditions Flammarion) et le livre II (suite directe de la première histoire).


Et la Noirceur envahit le monde…

La noirceur a envahi le monde de Shaggartha. Pour lutter contre ce mal qui apparaît tous les 3 000 ans, quatre champions sont prélevés sur Terre. Associés à un puissant magicien, ils forment l’Aragne, seule capable de vaincre les Khégirs, adorateurs du dieu dragon et liés à la noirceur. Ces barbares pillent et violent afin de soumettre le monde.

Toutefois, la nouvelle fournée de héros réserve quelques singularités : une shampouineuse toulousaine, un paléontologue, une actrice chinoise de film de kung fu et un chasseur africain. Mais surtout, ils sont accompagnés de la nymphe Mylène, personnage ironique, insensible et dont la cruauté légendaire fait pâlir et se courber les plus grands mages.

Pour pouvoir regagner leur monde respectif, les cinq héros vont devoir trouver et ramener divers objets. Mais une mauvaise surprise va leur tomber dessus : personne autour d’eux n’a jamais entendu parler de ces items.

L’histoire va donc devoir se poursuivre à coup de saut dans le temps afin de découvrir à quelles époques de Shaggartha ces objets existaient.

Humour et Fantasy


La quête décrite dans Shaggartha se moque gentiment du genre. Ici, point de valeureux héros prêts à sauver le monde dans un esprit de chevalerie. Les « terriens », dénués de pouvoirs magiques, sont contraints et forcés de vivre cette aventure. Mylène est le personnage qui change tout
.
Quasiment invincible, ses pouvoirs ne sont pas tirés de la magie mais de l’énergie. Elle déjoue tous les pièges tendus et incinère à tour de bras les ennemis du groupe. Bien écrit avec des intrigues temporelles complexes, Shaggartha est un roman intéressant à lire pour ceux qui aiment l’humour et l’héroic fantasy !!

Céline Braillet

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.