Sibylle
( La Malédiction de Zener 1 )
de Philippe Adamov et Jean-Christophe Grangé
aux éditions Albin Michel
Genre : Fantastique

Scénariste : Jean-Christophe Grangé
Dessinateur : Philippe Adamov
Couleurs : Philippe Adamov
Date de parution : octobre 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 56
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Philippe Adamov ou Jean-Christophe Grangé

Etonnant

Dans le monde de la bande dessinée, Philippe Adamov est loin d’être un inconnu. Avec les dix tomes des Eaux de Mortelune et la tétralogie de L’Impératrice Rouge, il a su rassembler de nombreux lecteurs autour de son dessin. Des lecteurs qui ont également pu se régaler avec Le Vent des Dieux et Dayak. En cette fin d’année 2004, Philippe Adamov se lance donc dans une nouvelle série : La Malédiction de Zener. A ses côtés, Jean-Christophe Grangé s’occupe du scénario, après avoir écrit L’Empire des Loups, La Ligne Noire, Le Concile de Pierre ou bien encore Le Vol des cigognes.

Paris 1968

Sybille est une étudiante comme les autres à Paris juste avant les événements de mai 1968. Cette année elle s’est entichée d’un professeur de parapsychologie, au point de se lancer à corps perdu dans cette discipline. En participant à ses expériences, elle espère l’approcher et le séduire. Mais l’homme est bien mystérieux. Et à l’issue de ses tests il lui propose de passer à l’Est pour poursuivre ses recherches. Amoureuse, Sybille se laisse entraîner bien malgré elle.

Déroutant

Ce premier tome de La Malédiction de Zener est assez déroutant. Si l’on peut regretter certains passages un peu trop rapides (comme la séduction ou le départ pour l’Est), on ne peut s’empêcher d’avoir envie de lire la suite une fois l’album refermé. Un bon point pour cette histoire qui commence et qui comporte quelques surprises et pas mal de mystères. Reste à savoir comment les auteurs appréhenderont la suite.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.