Sorcellerie
( Sam & Twitch 3 )
de Alberto Ponticelli et Brian Michael Bendis
aux éditions Semic ,
collection Semic Books
Genre : Comics
Sous-genres :
  • Fantastique

Scénariste : Brian Michael Bendis
Dessinateur : Alberto Ponticelli
Date de parution : mars 2002 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 96
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Alberto Ponticelli ou Brian Michael Bendis

La série change de dessinateur mais le plaisir reste identique

Parmi les claques de ces derniers mois en Bande Dessinée, Sam et Twitch arrivait dans le haut du panier. Cette histoire de policier fantastique, glauque à souhait, avait toutes les qualités requises pour nous plaire. A l’origine, elle était concoctée par Brian Michael Bendis au scénario (on lui doit notamment The Jinx et Goldfish, Powers et HellSpawn) et Angel Médina aux pinceaux (il a travaillé entre autre sur Spawn). Mais pour ce troisième opus, sans lien au niveau de l’intrigue avec les deux premiers, Alberto Ponticelli a repris la place de Médina au dessin. Ce jeune artiste italien a travaillé notamment pour DC Comics (Lobo), Heavy Metal et Frank Frazetta Illustrated. Bonjour les références…

Des sorcières décapitées


Cette nouvelle aventure de Sam & Twitch nous entraîne dans une enquête sordide. Cinq femmes sont retrouvées décapitées en plein milieu d’un parc au petit matin. Très vite, nos deux inspecteurs découvrent qu’il s’agit de sorcières. Ces cinq là étaient en pleine cérémonie lorsque leur tueur leur est tombé dessus. Pourquoi ? Qui est le responsable ? Mais surtout qui sont ces sorcières  ? Apparemment d’innocentes filles qui ne font que réciter quelques incantations et danser nues autour d’un bon feu. Leurs charmes étant toujours assez inoffensifs. Reste qu’un tueur rôde et aimerait bien les massacrer les unes après les autres.

A dévorer

La série changeant de dessinateur, l’ambiance se modifie légèrement. Peut-être un peu moins glauque… Quoique les meurtres et des images sordides sont toujours présents dans cette aventure indépendante des deux détectives. Du côté des personnages, Sam est un peu plus en avant que dans les volumes précédents, ayant gagné une nouvelle stature grâce au deux premiers tomes. Imaginez, ils sont maintenant montrés en exemple aux jeunes recrues du commissariat. Le plaisir du lecteur est lui identique. Les dessins perdent un peu en qualité (et encore, c’est affaire de goût) et l’effet de surprise est un peu passé, mais l’ensemble reste agréable et passionnant. Difficile de critiquer sérieusement un album que l’on a dévoré d’un bout à l’autre.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.