Sortilège et Avatar
( Donjon Zénith 4 )
de Lewis Trondheim et Joann Sfar
aux éditions Delcourt
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Humour

Scénariste : Joann Sfar
Dessinateur : Lewis Trondheim
Couleurs : Brigitte Findakly
Date de parution : février 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Lewis Trondheim ou Joann Sfar

Un quatrième tome réussi

Sfar
- Trondheim est un duo qui marche plutôt bien. L’un comme l’autre sont plébiscités par la critique et le public en redemande. Tous deux sont des auteurs compulsifs. Sfar, à trente ans à peine, a signé plusieurs dizaines de BD aussi bien en tant que scénariste que dessinateur. Tout en variant les styles, sa "patte" est reconnaissable notamment par son humour distillé page après page et son monde fantastique où se mêlent des personnages issus d’un film de Tim Burton (Pétrus Barbigère) et des chats qui parlent voulant se convertir au judaïsme ( Le Chat du Rabbin) en passant par Petit Vampire.

Trondheim, quant à lui, n’est pas en reste, il a travaillé avec Manu Larcenet (Les Cosmonautes du Futur) et Sergio Garcia (Les Trois Chemins). La série qui l’a fait connaître est sans aucun doute Les Formidables aventures de Lapinot déclinée en huit volumes chez Dargaud. Leur travail à quatre mains sur la série Donjon est une réussite. Les aficionados des jeux de rôle apprécieront les clins d’oeil (voire Donjon Bonus qui établit les règles du jeu de rôle) et le caractère éclectique des nombreux volumes. En effet, c’est quasiment une "série à tiroirs" : Donjon Crépuscule, Donjon Parade, Donjon Poltron-minet, Donjon Monsters mais aussi Donjon Zénith se répondent.

La liste des courses

Le quatrième tome de Donjon Zénith vient de paraître chez Delcourt et on y retrouve nos compagnons en bien mauvaise posture : le Dragon, qui protégeait le trésor, est mort ! Le Gardien envoie donc Herbert, Marvin, Alcibiade et Isis chercher un nouveau dragon, un œil de géant mais aussi la robe de mariée d’Isis. Destination Cochonville, cité des magiciens en tout genre. A la grisaille du château succède alors un monde fourmillant à la végétation luxuriante. C’est après avoir trouvé la robe de mariée que les ennuis vont commencer pour la fine équipe. De magiciens-voleurs à l’apparence de bébé barbus à l’ancien porteur de l’épée d’Herbert en passant par les bas-fonds et les Modérateurs du commissariat, l’aventure est toujours au rendez-vous. L’aventure, mais aussi les tracasseries intellectuelles de ce bon Marvin qui ne sait plus où il en est depuis qu’il a appris la liaison d’Isis et d’Herbert.

Une nouvelle aventure dans la continuité

L’album ravira les fans de la série, il est dans la lignée des autres. Les dialogues sont efficaces, plein d’humour, les situations sont drôles, légèrement parodiques et les dessins toujours aussi farfelus. Le sentiment qui reste à la fin de la lecture est une impression forte que tout s’est joué sur des "coups de dés". Peut-être faut-il chercher là une des explications au succès de cette série, rien ne semble convenu même si tout le "decorum" est relativement traditionnel (donjon, dragon, magiciens, héros et belle guerrière), et que le scénario a été largement éprouvé. Il n’en reste pas moins que les différentes scènes se détachent du fond et que les personnages ont une réelle évolution. On se plaît dès lors à suivre les péripéties. Si vous ne connaissiez pas la série, entrez dès maintenant dans l’univers de Donjon. A noter pour les accros qu’il existe un site sur la série : www.donjonland.com très bien conçu. On s’amuse à parcourir de clic en clic le donjon de la salle d’arme à la cantine en faisant un petit détour par la bibliothèque. On y trouve des infos, des mini interviews, mais aussi des pages inédites du Raconteur. A bon entendeur...

Charlotte Volper

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.