Souviens-toi
( Frontière 1 )
de Bertrand Marchal et Rodolphe
aux éditions Le Lombard ,
collection Polyptyque
Genre : SF

Scénariste : Rodolphe
Dessinateur : Bertrand Marchal
Date de parution : octobre 2005 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Bertrand Marchal ou Rodolphe

Un thriller qui joue sur l’entrelacement de la mémoire et des réalités virtuelles

On ne présente plus Rodolphe, le scénariste de Kenya (Dargaud) et Trent (Dargaud) avec Leo à Gothic (Delcourt) avec Marcelé, en passant par Le Commissaire Raffini (Albin Michel) avec Maucler ou L’Autre Monde (Dargaud) avec Magnin, notre homme a écrit près d’une centaine d’albums. Il travaille souvent avec de jeunes dessinateurs, leur permettant ainsi d’accéder plus rapidement à une petite notoriété.

C’est le cas de Bertand Marchal, jeune dessinateur qui a fait ses études de bande dessinée à l’école de Recherches graphiques de Bruxelles. Il débute par des gags et récits pour le journal Spirou avant d’être contacté pour réaliser les décors de deux tomes de la série Charly (Dupuis) de Lapière et Magda. Il enchaîne avec une série médiévale pour la collection Vécu de Glénat, Les Châtiments de l’an Mil. Frontière est donc sa deuxième série.

La mémoire est faite de mirages

Yves Fréhel passe des vacances tranquilles et ensoleillées avec sa petite famille dans le Sud de la France. Alors qu’il paresse sur la plage, une image subite sous la forme d’un flash lui saute à l’esprit : il se voit gisant à terre tué d’une balle dans le dos. Lorsqu’il retourne chez lui, une lettre énigmatique l’attend, seuls les mots « Souviens-toi » y sont inscrits. Plus tard, c’est sur sa maison que l’on tague la formule impérieuse. De quoi doit-il donc se souvenir ? Son petit garçon est même enlevé par des hommes bien décidés à lui faire avouer cette chose que son esprit refuse de se rappeler. Mais peu à peu, il redevient lucide, comment peut-il avoir des souvenirs de famille alors qu’il est un célibataire endurci ? Une faille dans une réalité trafiquée qui lui fait prendre conscience qu’on le manipule mais qui et pourquoi ?

Un premier tome d’un thriller qui pourrait bien se révéler haletant 

Souviens-toi pose les bases d’une série qui se déroulera vraisemblablement sur quatre tomes. Rodolphe retrouve pour l’occasion un thème qu’il avait déjà abordé sous une autre facette dans Les Abîmes du Temps (Albin Michel), à savoir la confusion entre la réalité et les souvenirs suggérés ou inspirés. Ici il va plus loin et perd son héros entre la réalité et un monde virtuel que l’on recompose pour l’amener à révéler un secret de premier ordre. Plus que ce secret lui-même, c’est la débauche de moyens que sont prêts à déployer ses anciens employeurs que mettent en avant les auteurs. Pour trouver dans les méandres de la mémoire du chercheur Yves Fréhel, ce fameux secret scientifique, ils sont prêts à tout et leur traque n’est plus physique mais bien mentale. Le héros comme le lecteur est perdu dans ces images vraisemblables qui ne sont cependant que des projections mentales, où se situe la frontière entre réalité et virtuel ?

Le trait extrêmement classique de Marchal est un atout pour rendre vraisemblable cette course poursuite d’un nouveau genre. La simplicité apparente du dessin permet au lecteur de ne pas être complètement égaré dans une intrigue déjà compliquée puisqu’elle se situe sur deux plans distincts. Ce premier tome de mise en place, avec son lot de révélations et ces premiers retournements laisse présager un thriller haletant qui accrochera le lecteur. 

Charlotte Volper

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.