Spécial Littératures de l’Imaginaire en France : La Parole aux éditeurs
( Bifrost 36 )
de Bifrost et Ugo Bellagamba
aux éditions Le Bélial
Genre : SF

Auteurs : Bifrost , Ugo Bellagamba , Catherine Dufour , Luc Dutour
Couverture : Chabeuh
Rédaction : Olivier Girard
Date de parution : octobre 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Revue
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Bifrost ou Ugo Bellagamba

L’édition française de SF en vedette !

La rédaction de Bifrost a parfois des idées de génie. En tout cas des idées qui détonnent et qui permettent de faire le point. C’est le cas dans ce 36ème numéro. Le magazine a décidé de passer en revue les éditeurs de science-fiction pour parler un peu chiffres de ventes et grandes tendances du marché. Un vrai et gros dossier qui met en lumière la domination de la fantasy et le recentrage actuel des éditeurs autour des auteurs à succès pour qui la prise de risque est moindre. Parmi les plus intéressantes, jetez vous sur l’interview de Gilles Dumay, le patron de Lunes d’Encre chez Denoël. Peu d’éditeurs ont été aussi loin dans la franchise (dommage d’ailleurs qu’ils n’aient pas tous été aussi loin). Vous apprendrez combien coûte un Lunes d’Encre et les titres qui ont le mieux et le moins bien marché dans sa collection jusque là, chiffres à l’appui.

Un gros dossier donc qui permet aux lecteurs que nous sommes tous de comprendre un peu mieux ce qui se passe avant que les livres arrivent en librairie et les enjeux actuels dans l’édition. Deux petits bémols cependant, l’absence de données chiffrées pour certains éditeurs (bouh…) et l’absence d’interview pour Bragelonne, l’un des leaders aujourd’hui en fantasy.

Ugo Bellagamba positivement étonnant !

Après ce bon dossier, vous pourrez vous jetez sur LA bonne nouvelle de ce numéro : Chimères ! d’Ugo Bellagamba. L’auteur du Double Corps du roi et de la Cité de soleil confirme tout le bien qu’on pensait de lui. Avec ce texte sur différents stades de la colonisation d’une planète par les humains, il livre une histoire assez dense et surtout passionnante. Une bonne pioche à laquelle viennent s’ajouter les nouvelles de Catherine Dufour et Luc Dutour, la première revisitant la passion d’un homme pour une statue, le second (qui fait ses premiers pas ici en tant qu’auteur) nous entraînant dans un Paris patriote et gouailleur avec une enquête au cœur d’une sombre machination.

Un bon numéro.

Ce numéro de Bifrost est une nouvelle fois un bon numéro. On se régalera avec Ugo Bellagamba et le dossier " édition en France ", même si quelques petits regrets viennent se greffer sur ce beau boulot. Mais ne soyons pas de tristes sires. Voici un numéro intelligent et de qualité. Ce serait dommage de bouder notre plaisir.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.