Spooky & les contes de travers : Pension pour monstres
de Carine-M et Elian Black’Mor
aux éditions Glénat
Genre : Conte

Auteurs : Carine-M , Elian Black’Mor
Date de parution : octobre 2015 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 80
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Carine-M ou Elian Black’Mor

Un beau cadeau pour les fêtes, à dévorer toute l’année !

Ecrivain et dessinateur, Elian Black’Mor se révèle en 2005 avec Sur la piste des dragons oubliés, carnet de voyage fantastique dont le second volet paraît en 2006 avant que la trilogie ne prenne fin avec le dernier opus, en 2007. Accompagné de l’illustratrice Carine-M, qui s’est fait connaître grâce à ses dessins d’inspiration fantastique, il reprend cet album en un seul gros volume. On leur doit également Les Maudits et le Guide de Savoir Survivre en Compagnie des Monstres (2009), ainsi que L’épouvantable encyclopédie des fantômes et L’effroyable encyclopédie des revenants, en collaboration avec Pierre Dubois.
 
Une petite fille pas comme les autres
 
Spooky est une jeune princesse du pays des contes envoyée par ses parents à Londres, dans la pension pour monstres tenue par ses oncles les trois petits cochons. C’est l’occasion pour notre héroïne de faire parler son imagination fertile, de sympathiser avec les pensionnaires, et de vivre tout un tas d’aventures rocambolesques !

Humour et légèreté

L’ouvrage se présente sous la forme d’un journal intime, dans lequel Spooky note ses rencontres et diverses aventures, qui sont tout sauf banales ! C’est l’avantage de venir du pays des contes de fées, et de bénéficier d’un pouvoir qui donne des ailes à vos histoires… l’imagination est le maître-mot de ce roman graphique qui se réapproprie l’univers des contes, replacés à notre époque. Vous ne verrez plus jamais les trois petits cochons comme avant, entre autres célébrités : un miroir magique, un loup… Les surprises ne manquent pas, et il serait dommage d’en dire plus au risque de gâcher au futur lecteur le plaisir de la découverte !

Les dessins sont superbes et s’allient parfaitement à la mise en page, particulièrement travaillée pour correspondre à un journal intime : les jeux sur les couleurs et l’écriture sont nombreux. Ajoutez-y une galerie de personnages drôles et effrayants, une héroïne très attachante et d’incroyables décors, et c’est tout un pan de merveilleux qui, le temps d’une lecture, vient frapper à votre porte. Cet album est plein de surprises et d’inventivité à chaque page, c’est une belle bouffée de fraîcheur et d’enthousiasme qu’on vous recommande chaudement !
 
 
En bonus, on vous invite à découvrir les deux morceaux suivants pour accompagner les pages 13 et 57 de l’album, histoire de se mettre dans l’ambiance...
 
Page 13 : Les Von Drats avec « Phamtom Chop »
Page 57 : Les Messer Chups avec « Back To Bermuda Triangle » de l’album Bermuda 66

Tony Sanchez

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.