Ti Môm
( Libera 1 )
de Silvio Cadelo et Pierre Boisserie
aux éditions Glénat ,
collection Zenda
Genre : SF

Scénariste : Pierre Boisserie
Dessinateur : Silvio Cadelo
Couleurs : Scarlett Smulkowski
Date de parution : janvier 2006 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Silvio Cadelo ou Pierre Boisserie

Un univers

La croix de Cazenac, Nova Genesis et ce Libera ont tous comme point commun d’avoir été scénarisé par Pierre Boisserie, un scénariste avec la BD chevillée au corps et qui a également organisé le Festival BD de Buc. Dans l’aventure Libera, il est accompagné de Silvio Cadelo, un ancien comédien et metteur en scène qui s’est lancé dans la bande dessinée en 1979 et dont on a pu lire en France Envie de Chien, Décollages et La fleur amoureuse.

Une planète à l’abandon…

Libera est une planète à l’abandon après des siècles d’exploitation. Seuls quelques mutants survivent encore dans ce qui est devenue une immense décharge géante où ils doivent se battre au quotidien pour manger. Une survie en sursis car les dirigeants de la planète Danubia veulent éradiquer toute forme de vie sur Libera afin de recommencer son exploitation.

A confirmer…

Ti Môm est un album étonnant. Son graphisme d’abord est assez particulier, rappelant ce qui se faisait il y a encore quelques années avec un décor dépouillé et une ambiance particulièrement grisâtre (qui cadre bien avec la décharge géante qu’est Libera). On ne peut pas dire que cela soit pleinement séduisant. Quant à l’histoire, elle a le mérite de réserver quelques belles surprises parfois un peu poétiques. Voilà qui ne fait pas de mal dans ce décor sinistre. Reste encore à confirmer dans les prochains tomes ces bonnes dispositions du scénario. Affaire à suivre.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.