Titania 3.0
( Titania 3 )
de Pauline Pucciano
aux éditions Magnard ,
collection M Les Romans
Genre : SF
Sous-genres :
  • Dystopie

Auteurs : Pauline Pucciano
Date de parution : mai 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 240
Age minimum : 10 ans
Titre en vo :
Cycle en vo : Titania

Lire tous les articles concernant Pauline Pucciano

La chronique ActuSF d’Adrien, 12 ans.

L’auteure

Enseignante en Martinique, Pauline Pucciano écrit des contes pour enfants et des romans de science-fiction et de fantasy. Elle a publié deux cycles La Cité d’Albâtre (3 tomes) et Titania, une dystopie SF, dont le quatrième tome sort en ce mois d’octobre 2017.
 

Ses thèmes préférés sont l’étrange, la dystopie, la liberté et l’amour.

L’histoire

Au XXIIe siècle, la société n’obéit plus qu’à l’argent et au paraître. C’est dans ce contexte que Titania, star des réseaux sociaux notamment grâce à Morgane Corp, une multinationale qui prélève et revend des organes avec le consentement de ses clients, rencontre Jan, simple poète par passion, à Paris. Dès leur première entrevue, ils tombent amoureux l’un de l’autre mais Jan est loin d’imaginer que Titania n’est pas devenue riche du jour au lendemain et qu’elle court un grave danger.
 

La police ordonne à Jan d’enquêter sur la véritable identité et il comprend alors le besoin urgent de la sauver au nom de l’amour qu’il lui porte…
 

Mon avis

J’ai bien aimé cette histoire qui se situe à Paris au siècle prochain. C’est intéressant de voir ce qui a évolué par rapport au Paris d’aujourd’hui. La société est coupée en deux : les riches d’un côté, les pauvres de l’autre. J’ai bien aimé la relation entre Jan et Mytho, un SDF qui devient son ami.

Toutes les personnes ont une puce RV qui, en plus d’accéder à différents services, leur permet d’enregistrer des souvenirs. Ils ont accès à des bribes complètes et haute définition de leur passé. Ces puces modifient complètement la société.

Titania est très mystérieuse. C’est une star des réseaux sociaux, qui peut changer facilement d’apparence, mais, au fond, elle est seule et triste. Elle n’est pas ce qu’elle paraît. C’est grâce à ses talents de poète que Jean rencontre Titania et, dès qu’elle devient son amie, il va tout faire pour connaître son secret.

Le récit n’est pas seulement fait de dialogues, de nombreuses descriptions nous permettent de découvrir le Paris du XXIIème siècle, ce qui est intéressant.

Une suite, Titania 4.0, est parue en octobre (2017). Sur ce nouveau tome, les visages des deux personnages principaux sur la couverture ont été transformés, sans doute parce qu’ils essaient d’échapper à des poursuivants…
 

 

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.