Toi L’Immortel
( 1 )
de Roger Zelazny
aux éditions Folio SF ,
collection SF
Genre : SF

Auteurs : Roger Zelazny
Traduction : Michel Perrin
Date de parution : décembre 2004 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 280
Titre en vo : This Immortal
Cycle en vo : Guin Saga
Parution en vo : janvier 1966

Lire tous les articles concernant Roger Zelazny

Devinette : Qu’est-ce qui est vieux de plusieurs siècles, boiteux et moche comme un poux, mais qui fait craquer toutes les femmes ? Conrad, le héros de Toi L’Immortel bien sûr !

Né en 1937 aux Etats-Unis, Roger Zelazny a été moniteur d’escrime, fonctionnaire et militaire. Mais parallèlement il a toujours continué à écrire, publiant sa première nouvelle en 1962 et se faisant remarquer dès 1963 pour sa remarquable nouvelle : Une Rose pour l’Ecclésiaste. S’ensuit pour lui une carrière riche et variée, marquée par quelques grands succès comme Le Cycle d’Ambre, Le Sérum de la déesse bleue et Toi, l’Immortel, roman pour lequel il a reçu le prix Hugo en 1966. Roger Zelazny est décédé en 1995.

Conservateur des ruines internationales

Tout droit sorti de la mythologie grecque, Conrad est un personnage atypique sur cette Terre ravagée par la guerre. Boiteux et assez laid, il est officiellement le conservateur des ruines internationales. Mais officieusement il est bien plus que cela. Conrad est en fait un homme immortel. Il est né il y a bien longtemps, à l’époque où Hercule se coltinait ses douze travaux, et où les Grecs construisaient un cheval en bois géant pour aller l’offrir aux habitants de Troie.

Au fil des siècles, ses mains puissantes et son intelligence lui ont permis de se sortir de bien des situations périlleuses et d’accéder au statut de légende vivante. Il a empêché que la Terre ne tombe aux mains des Végans, des extraterrestres à la peau bleue, après la grande catastrophe des trois jours (période pendant laquelle les gouvernements ont réglé leurs comptes à coup de bombes atomiques). Depuis la Terre s’est vidée, la grande majorité des survivants ayant émigré vers les planètes de la Confédération de Végan.

Aujourd’hui la menace s’est éloignée et notre héros aspire à un peu de repos. Il est devenu conservateur des ruines terrestres, préférant utiliser un nom d’emprunt pour conserver l’anonymat. Son plan fonctionne à merveille jusqu’au jour où il doit revenir sur le devant de la scène pour jouer au guide touristique pour un visiteur végan, qui souhaite écrire un livre sur les restes des civilisations terriennes. Evidemment, la visite ne sera pas de tout repos.

Une très belle balade entre poésie et action


Ce livre est en fait une balade dans les ruines fumantes de notre planète. Roger Zelazny y développe une nouvelle fois le thème du héros immortel et (toutes proportions gardées), tout-puissant (Cf La Saga de Francis Shadow). On se laisse facilement séduire par ce récit où la qualité de l’écriture de l’auteur est partout présente. Son personnage est attachant et Zelazny a réussi à y ajouter un brin de mystère, rapprochant ainsi la science-fiction de la mythologie grecque. Une petite douceur à découvrir ou redécouvrir de toute urgence.

Jérôme Vincent