Tokyo Ghoul, tomes 1 à 8
( Tokyo Ghoul 8 )
de Sui Ishida
aux éditions Glénat
Genre : Manga
Sous-genres :
  • Horreur

Auteurs : Sui Ishida
Traduction : Akiko Indei
Date de parution : novembre 2014 Inédit
Langue d'origine : Japonais
Type d'ouvrage : Album
Titre en vo : Tōkyō Gūru
Cycle en vo : Tokyo Ghoul
Parution en vo : février 2012

Lire tous les articles concernant Sui Ishida

Une excellente série, à mettre dans toutes les mains !

Sui Ishida est un jeune auteur qui a remporté le prix d’excellence au Grand Prix du magazine Young Jump grâce à son one-shot Tokyo Ghoul Rize publié dans le Miracle Jump n°6 de 2011 et qui l’a fait connaître. Tokyo Ghoul est sorti quelques mois après et est arrivé en France en Août 2013 aux éditions Glénat. La série est terminée au Japon avec 14 tomes, nous voici donc arrivé à la moitié en France !

Les monstres sont parmi nous

Ce manga seinen raconte l’histoire de Ken Kaneki, un étudiant vivant à Tokyo où les goules, des monstres déguisés en humains pour passer inaperçu et mieux les dévorer, font partie du quotidien. Un jour, le jeune héros est attaqué par l’une d’elles et s’imagine déjà mort. Mais lorsqu’il se réveille à l’hôpital, les aliments qu’il mange n’ont plus le même goût.
 
Il va découvrir que le médecin s’est servi d’un rein de la jeune fille pour le sauver, ce qui a modifié son métabolisme, faisant de lui un être mi-humain mi-goule. Il va devoir se battre pour survivre dans ce monde hostile où goules et hommes cohabitent.

Des personnages fouillés et crédibles

Ken va évoluer tout au long de la série, à partir du tome 8 il y a un réel changement chez le protagoniste principal qui va faire avancer la série d’une façon très inattendue. Le style de dessin correspond parfaitement au manga seinen de type horreur. Gore et violent, certaines scènes de combats sont magnifiquement mises en relief, ce qui nous procure l’illusion que les personnages se mettent à bouger.

Les expressions sur les visages nous transmettent la peur et l’angoisse qu’éprouvent les héros, ce qui les rend d’autant plus attachants. On vibre avec eux et on est vraiment curieux de voir ce qu’ils vont devenir, d’autant que l’auteur ne rallonge pas artificiellement l’intrigue. Série dynamique et palpitante, on espère que Sui ishida poursuivra dans cette voie !

Marine Derveaux

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.