Typos - Poison Noir
( TYPOS 2 )
de Guido Sgardoli
aux éditions Flammarion ,
collection Grands Formats Jeunesse
Genre : Anticipation
Sous-genres :
  • Détective
  • Espionnage

Auteurs : Guido Sgardoli
Date de parution : octobre 2014 Inédit
Langue d'origine : Italien
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 282
Titre en vo : T.Y.P.O.S 0.2 Cartabianca
Cycle en vo : TYPOS
Parution en vo : juillet 2013

Lire tous les articles concernant Guido Sgardoli

Un nouveau mensonge à déjouer pour le club des quatre.

Guido Sgardoli est un auteur italien qui a reçu de nombreux prix, notamment le Prix Andersen en 2009, pour son oeuvre jeunesse. Il est traduit dans plusieurs langues et est à l’origine de la série TYPOS avec Pierdomenico Baccalario qui a signé le premier tome. Il nous livre ici la suite des aventures des membres de TYPOS. 
 
Quand les champignons noirs font le beurre des géants de l’agroalimentaire. 
 
L’apparition d’une microbactérie qui ravage les cultures sème le chaos à Maximum City. Les récoltes sont saccagées, la crise alimentaire menace. C’est alors que la société AgroGen, géant de l’industrie agroalimentaire, annonce avoir trouvé l’antidote à ces "champignons noirs". Une bonne nouvelle accueillie comme il se doit par la Bourse et les investisseurs. Tout le monde semble satisfait des innovations d’AgroGen, sauf l’équipe de TYPOS, qui trouve ces coïncidences improbables. Une nouvelle enquête débute alors, pour faire la lumière sur cette affaire. 
 
Sur le même schéma que le premier tome, la découverte en moins. 
 
On retrouve la même configuration que le tome 1 : le groupe doit déjouer les plans machiavéliques de leur ennemi. 
 
Dans ce volume, on met plus de temps à rentrer vraiment dans le vif du sujet. L’équipe tourne un peu en rond dans son enquête, ce qui est certainement voulu dans le scénario mais apporte de la lenteur au récit. L’enchaînement des événements manquent de stimulant. Au deux tiers du roman, on se dit « tout ça pour ça ?!! »...On a vraiment l’impression que les premières pages n’ont servi à rien. Puis on rentre vraiment dans l’action dans les dernières pages, qui amènent un peu de rythme, de suspens et de révélation. On note donc un certain déséquilibre général, même si on comprend bien que les tatônnements du début sont voulus. Cela semble un peu maladroit. 
 
On en apprend un peu plus sur les personnages, leurs relations évoluent, on découvre une partie de leur passé, mais cela reste par petites touches, de façon distillée, pour maintenir le suspens et donner envie de lire la suite de leurs aventures. 
 
En résumé, il s’agit à nouveau d’une mission pour des gentils héros qui doivent déjouer des plans de grands méchants avides de pouvoir. On apprécie les rebondissements en fin de roman, mais on regrette les longueurs et le fait que les relations et les personnages mettent du temps à ses dessiner. Divertissant mais pas époustouflant. 
 

Isabelle P

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.