Ultraman - Tome 9
de Tomohiro Shimoguchi et Eiichi Shimizu
aux éditions Kurokawa

Sous-genres :
  • SF

Scénariste : Eiichi Shimizu
Dessinateur : Tomohiro Shimoguchi
Traduction : Maiko_O
Date de parution : février 2018 Réédition
Langue d'origine : Japonais
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 192
Titre en vo : Ultraman
Parution en vo : 2017

Lire tous les articles concernant Tomohiro Shimoguchi ou Eiichi Shimizu

Une revisite réussie de l’univers d’Ultraman

Eiichi Shimizu est né en 1978 à Osaka. Il a déjà signé plusieurs petites histoires indépendantes avant de produire sa première véritable série, Kurogane no Linebarrels, édité en France par Glénat. Pour Ultraman, série basée sur un héros japonais très populaire, il est de nouveau accompagné au dessin par Tomohiro Shimoguchi.

Un nouvel Ultraman ?

Aux Etats-Unis, le jeune Kôtarô assiste par hasard à un étrange phénomène, et après qu’une drogue de synthèse s’est trouvée mélangée à son sang, il se découvre d’étranges pouvoirs. Il décide de les utiliser pour faire régner l’ordre dans la ville de New York, mais ses actes attirent l’attention de l’organisation à l’origine de la drogue…

Ses nouveaux pouvoirs seront-ils suffisants pour leur échapper ?

L’humanité en danger

On quitte le Japon pour les Etats-Unis cette fois, où l’Astre Obscur, une organisation extraterrestre, sème la panique en répandant une drogue de synthèse dans la ville de New York… drogue à l’origine de la naissance d’un nouvel Ultraman en la personne de Kôtarô. Le jeune homme va bien vite apprendre que ses pouvoirs impliquent de nouvelles responsabilités, mais heureusement il ne sera pas seul pour combattre la menace qui pèse sur l’humanité ! L’Alliance terrestre demande en effet sa coopération…

On découvre avec ce neuvième volume que notre bonne vieille planète est le théâtre d’un affrontement entre deux factions extraterrestres, dont l’une se dévoile publiquement. L’histoire prend une tournure plus dramatique, et la tension monte d’un cran, ce qui donne envie de découvrir la suite. L’action est toujours au rendez-vous, avec un récit rythmé aux dessins efficaces. Si on apprend au final peu choses par rapport au volume précédent, les différents éléments de l’intrigue commencent à faire sens. On espère maintenant plus de détails et quelques réponses aux questions encore en suspens !
 

Tony Sanchez