Un Puits dans les étoiles
( Le Grand Vaisseau 2 )
de Stephan Martinière et Robert Reed
aux éditions Bragelonne
Genre : SF
Sous-genres :
  • Space opéra

Auteurs : Stephan Martinière , Robert Reed
Date de parution : février 2007 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 452
Titre en vo : The Well of Stars
Cycle en vo : the Great Ship/Marrow
Parution en vo : 2004

Lire tous les articles concernant Stephan Martinière ou Robert Reed

Une suite enthousiasmante...

Après huit nominations pour les prix Hugo et Nebula, Robert Reed a remporté cette année le prix Hugo pour la meilleure novella, avec A Billion Eves. Cette novella, comme d’autres textes, est accessible gratuitement sur http://www.freesfonline.de/authors/Robert_Reed.html. Les fans de l’auteur diront que ce n’est pas trop tôt : Robert Reed nous fournit depuis des années des romans originaux et passionnants, depuis La Jungle Hormone jusqu’au Grand Vaisseau, en passant par Chrysalide ou Béantes Portes du Ciel...

Retour au Grand Vaisseau...

Suite à la répression de la révolte sur le Grand Vaisseau, Washen et Pamir sont devenus les Capitaines les plus puissants du vaisseau, plus même que la Maîtresse, qui sait bien qu’elle n’a plus qu’un pouvoir fantoche.

Mais le navire a dévié de sa trajectoire, et se dirige vers une région de l’espace à la réputation étrange et dont les propriétés sont inconnues à toutes les espèces passagères du Grand Vaisseau. Un fait d’autant plus inquiétant qu’il va falloir des centaines d’années au Grand Vaisseau pour que les dégâts occasionnés par la révolte soient entièrement réparés, mais qu’il ne reste que quelques dizaines d’années avant d’arriver dans la zone mystérieuse. Les Capitaines sont obligés d’employer les grands moyens pour se procurer des informations sur les dangers qu’ils risquent de rencontrer. Encore faut-il déceler la réalité dans les rapports contradictoires disponibles...

Encore plus grand...

Ce second roman reprend les personnages et la situation là où le premier l’avait laissée, mais avec un style qui se distancie moins des personnages, même s’ils restent un peu des marionnettes servant le récit. Pourtant, l’échelle est encore plus grande que dans le premier opus : le Grand Vaisseau va devoir se mesurer littéralement à une région entière de l’espace. Le temps, de nouveau, s’étire sur des dizaines d’années, voire des siècles, ce qui donne un côté plus crédible scientifiquement à l’ensemble (il y a d’autres aspects moins solides, mais comme c’est censé se passer dans un futur extrêmement éloigné, cela reste plus acceptable). Et la découverte progressive de la nature du danger, ainsi que les scènes de batailles titanesques, sont fascinantes, même si le début du roman est un peu lent.

Un roman qui devrait passionner les fans de hard science et de space opera. Attention cependant, comprendre tous les éléments de cette suite nécessite d’avoir lu le premier tome, et ce roman-ci se termine sur un cliffhanger qui laisse présager une suite, même si je n’ai pas pu trouver d’informations dessus...

Magda Dorner

Voir l’Avis du Cafard Cosmique