Une Odeur épouvantable
( Les Zombies qui ont mangé le monde 1 )
de Guy Davis et Jerry Frissen
aux éditions Les Humanoïdes Associés
Genre : Fantastique

Scénariste : Jerry Frissen
Dessinateur : Guy Davis
Couleurs : Charlie Kirchoff
Date de parution : juin 2004 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 54
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Guy Davis ou Jerry Frissen

Loufoque, déjanté, complètement barré !

Il y a quelques semaines, on s’était déjà délecté d’une histoire de morts-vivants sortant de leurs tombes pour venir prendre la place des vivants. Il s’agissait alors d’un livre : Zombies, un horizon de cendres de Jean-Pierre Andrevon aux éditions du Bélial. Il y a quelques jours, une flopée d’affiches a recouvert nos villes pour la promotion du film L’Armée des morts qui sort le 30 juin au cinéma. Et figurez-vous que le livre et le film avaient à peu près le même slogan : « Quand il n’y a plus de place en enfer, ils reviennent sur terre ». Et voilà que maintenant les Humanoïdes associés sortent une nouvelle série avec exactement le même principe. C’est ce qui s’appelle une belle coïncidence ou un plan marketing bien ficelé… A vous de choisir.

Un belge et un américain sont dans le même bateau


Aux commandes de cette nouvelle série, on retrouve Jerry Frissen et Guy Davis. Né à Bruxelles, le premier est actuellement libraire à Los Angeles après avoir publié quelques romans et fait une petite incursion dans le monde du catch. L’aventure des Zombies qui ont mangé le monde a commencé pour lui avec la rencontre du directeur des Humanoïdes Associés qui lui a confié le scénario. Son compère est, lui, passé par la case comics aux Etats-Unis avec notamment BPRD, avec Mike Mignola, ou bien encore Sandman Mystery Theatre.

Y’a pas de sot métier


En 2064 à Los Angeles, le quotidien des habitants est quelque peu bousculé par l’arrivée des morts-vivants. Relativement pacifiques, ceux-ci se contentent tout simplement de sortir de terre pour revenir déambuler dans les rues. Certaines familles retrouvent ainsi leurs proches disparus depuis plus ou moins longtemps, l’odeur de décomposition en plus, l’intelligence en moins. Une véritable aubaine pour Freddy, Karl et sa sœur Maggie. Ces trois là se sont spécialisés dans « la disparition » de zombies. Entendez par là que contre un petit chèque, ils peuvent vous débarrasser discrètement d’une belle mère qui aurait décidé de vous pourrir la vie même après sa mort. A l’occasion, ils fournissent aussi des zombies en état de fonctionner à quelques riches uluberlus. Mais parfois, rien ne se passe comme prévu…

Joliment barrée


Voilà une BD complètement barrée. Avec un bel humour de potache, Jerry Frissen et Guy Davis nous content avec enthousiasme quatre faits divers entre zombies et vivants. Le contexte global de la série leur donne de la matière pour des récits gores complètement délirants et incorrects. Bilan : c’est jouissif de bêtise et de mauvais goût. Une vraie réussite avec pas mal de bonnes idées à lire absolument. Si la suite est de cet acabit, la série devrait rapidement s’imposer comme un modèle du genre.

Jérôme Vincent

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.