Une fille au manteau bleu
de Monica Hesse
aux éditions Gallimard Jeunesse ,
collection Romans Ados
Genre : Littérature générale
Sous-genres :
  • Historique

Auteurs : Monica Hesse
Traduction : Anne Krief
Date de parution : octobre 2016 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 352
Age minimum : 12 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Monica Hesse

La chronique écrite de Margot, 14 ans.

 L'auteure

Monica Hesse est une journaliste au Washington Post, et fait des interventions à la télévision. Elle a également écrit « Stray » et « Burn », deux tomes d'une même série. 

L’histoire

Hanneke est une jeune adolescente vivant à Amsterdam lors de la seconde guerre mondiale. Elle est confrontée à l'occupation nazie, et répond à l'injustice en faisant du marché noir. Mais lorsqu'on lui propose plus, lorsque lui demande de retrouver une jeune juive mystérieusement disparue, elle hésite.

Se lancera-t-elle dans une dangereuse recherche, au risque de faire des rencontres qui pourraient l'entraîner plus loin dans la révolte, dans la cruelle vérité des choses ?

 Mon avis

J'ai adoré ce roman. Il expose un point de vue particulièrement original et intéressant sur la seconde guerre mondiale, dans la belle ville d'Amsterdam.

 L'écriture, claire, intelligente et poignante nous plonge à merveille dans cet univers menaçant et restrictif, parmi ces personnages attachants et construits, auxquels je me suis bien identifiée. Elle mène l'intrigue jusqu'au bout, créant du suspense. Jusqu'à la fin, je ne savais pas où cette enquête allait me mener, et ai été agréablement surprise.

 L'histoire est intéressante et durement réaliste : en effet, des faits réels y sont incorporés. L'auteur fait de ce roman un échantillon de toutes les émotions qu'on trouve dans la vie courante, mêlant histoires de cœur, amitié et famille à celles propres à la guerre. Cela ne le rend que plus fort et émouvant.

 C'est donc un roman à lire absolument, qui puise dans l'inépuisable source d'inspiration qu'est la seconde guerre mondiale en offrant un regard franc et nouveau.

 

Marc Alotton


chroniqueur(se) ado.