Vainqueurs
( Walking Dead 28 )
de Stephano Gaudiano et Charlie Adlard
aux éditions Delcourt ,
collection Contrebande
Genre : Fantastique
Sous-genres :
  • Zombies

Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateur : Stephano Gaudiano
Date de parution : octobre 2017 Inédit
Langue d'origine : Anglais UK
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 144
Age minimum : 12 ans
Titre en vo : The Walking Dead

Lire tous les articles concernant Stephano Gaudiano ou Charlie Adlard

La chronique écrite d’Adrien, 13 ans.

Les auteurs

Robert Kirkman est un scénariste américain qui a d’abord écrit la série comics « Battle Pope », puis « Brit », avant de signer les séries cultes « Invincible » et « The Walking Dead ». Cette dernière série de BD a connu un succès mondial, avant d’être reprise en série télé et de connaître un nouveau succès dans le monde entier.

Charlie Adlard a commencé sa carrière dans la bande dessinée britannique dans les années 90. Il avait travaillé sur des séries de superhéros comme « Le judge Dredd », « Rogue Trooper », puis sur des séries comme « X-Files » ou « White death ». Dans ce numéro, pour aller plus vite compte-tenu du succès de la série, il est aidé par Stefano Gaudiano aux dessins et à l’encrage, et par Cliff Rathburn pour les niveaux de gris et les trames.

Il a commencé à travailler sur la série « Walking Dead » en 2004, d’abord avec Tony Moore, puis ensuite en solo. Il travaille en parallèle sur d’autres séries commme « Corps de pierre » ou « Codeflesh ».

« Vainqueurs » est le vingt-huitième tome de la série « Walking Dead ». 

L’histoire

Après le repli programmé des Chuchoteurs, des hordes gigantesques de zombies déferlent sur Alexandria, là où se trouvent Rick et une partie de ses compagnons.

Les zombies défoncent les portes de la ville. Rick et Negan, qui ne s’apprécient guère, se cachent dans une maison. Ils doivent affronter les zombies, mais, grâce à un stratagème, ils réussiront à s’en sortir.

Malheureusement, après le passage des zombies, des dissensions internes menacent de nouveau la petite communauté.
 

Mon avis

Dans la continuité du tome 27, il se passe plus de choses dans ce numéro 28 que dans les tomes 25 ou 26. Les actions se succèdent, entrecoupées de scènes de dialogue entre personnages, La première moitié de l’album est centrée sur l’attaque des zombies et la seconde partie est plutôt axée sur les dissidents. J’ai trouvé cette dernière partie plus intéressante que la première, qui enchaîne les combats.

Un des personnages importants de la série meurt, mais ce n’était pas un de mes personnages favoris. Cette mort pèse malgré tout sur de nombreuses pages de l’album. Les relations entre Rick et Negan évoluent. Les dissidents prennent de plus en plus d’importance, mais on ne sait pas précisément combien ils sont.

La victoire des Chuchoteurs est un des passages importants de la série, on s’en doutait un peu, mais on ne savait pas à quel prix. Maintenant, on le sait…
 

 

 

 

 

 

 

Adrien Nottola


chroniqueur(se) ado.