Veddem
( Les sondeurs des sables 1 )
de Danielle Martinigol
aux éditions Livre de Poche ,
collection Jeunesse
Genre : SF

Auteurs : Danielle Martinigol
Couverture : Manchu
Date de parution : mars 2007 Réédition
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 254
Age minimum : 10 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Danielle Martinigol

Passionnant

Née en 1949 en Bourgogne, Danielle Martinigol est une auteur jeunesse confirmée. Elle a écrit plus d’une quarantaine de romans depuis ses débuts en 1989, que ce soit sous son nom ou sous le pseudonyme de Kim Aldany, une identité d’emprunt qu’elle partageait avec son complice d’écriture Alain Grousset pour leurs récits à quatre mains. Elle a obtenu entre autres le prix Tam Tam en 1995 pour Les Oubliés de Vulcain.

Surdoués en fuite

Gaïdy et Célian sont deux adolescents en fuite. Possédant des pouvoirs mentaux exceptionnels, ils refusent chacun de leur côté d’être exploité par des groupes qui cherchent à utiliser leurs dons. Sans le savoir, ils embarquent dans un vaisseau peuplé de colons à destination d’une planète perdue au fin fond de l’univers. Mais au cours du voyage, les choses tournent mal et ils échouent vers une autre planète, oubliée de tous depuis des siècles et qui recèle de fabuleux mystères, à commencer par des extraterrestes capables de nager dans le sable…

Intelligent et passionnant.

Avec Veddem, Danielle Martinigol a écrit pour les adolescents un pur roman de science-fiction rempli d’aventures et de découverte. Non seulement il y a le dépaysement du voyage, avec une planète fabuleuse qui s’offre à nos yeux, mais en plus il y a la rencontre avec l’autre, forcément différent et forcément passionnant. Le tout saupoudré de rebondissements, d’un rien d’amitié et d’un zeste d’amour. Le résultat est assez épatant et en plus d’une belle richesse. Et cerise sur le gâteau, Danielle Martinigol se permet de le faire avec style, passant d’un personnage à l’autre au fil des chapitres tout en faisant avancer son histoire et surtout sans jamais perdre son lecteur. C’est vraiment remarquable. Un roman qu’on ne peut que conseiller. De ceux qui sans doute donneront envie aux plus jeunes de continuer à lire de la science fiction plus tard pour retrouver des récits aussi excitants.

Jérôme Vincent