Wild Cards
( Wild Cards 1 )
de John J. Miller et Lewis Shiner
aux éditions J’ai lu ,
collection Nouveaux Millénaires
Genre : Science Fiction
Sous-genres :
  • Super-héros

Auteurs : John J. Miller , Howard Waldrop , Walter Jon Williams , Roger Zelazny , David D. Levine , Carrie Vaughn , Melinda Snodgrass , Michael Cassutt , Victor Milán , Edward Bryant , Leanne C. Harper , Stephen Leigh , Lewis Shiner
Couverture : Michael Komarck
Anthologiste : George R. R. Martin
Traduction : Pierre-Paul Durastanti
Date de parution : septembre 2014 Inédit
Langue d'origine : Anglais US
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 700
Titre en vo : Wild Cards
Cycle en vo : Wild Cards
Parution en vo : 1987

Lire tous les articles concernant John J. Miller ou Lewis Shiner

Un coup gagnant ?

On ne présente plus George Raymond Richard Martin : écrivain, scénariste et producteur américain mondialement connu pour être l’auteur de la saga romanesque du Trône de Fer, adaptée sous forme de série télévisée par HBO sous le titre Game of Thrones. Récompensé par de nombreux prix littéraires, il est aujourd’hui considéré par certains comme le « Tolkien américain ». Avec Wild Cards, il signe un premier volume de la saga du même nom, rassemblant diverses nouvelles mettant en scène des super héros au XXe siècle dans un monde décimé par un virus extraterrestre.

Des super héros malgré eux…

En 1946, la Terre a l’agréable surprise de faire sa rencontre du troisième type. Un bel homme fort sympathique même si sa tenue vestimentaire laisse un peu à désirer… Venu prévenir les habitants de la Terre que ses compatriotes projettent de répandre un virus expérimental, il échoue à empêcher la propagation du poison qui tue 90 % de ceux qu’il touche. Les survivants se découvrent soit des pouvoirs extraordinaires pour les plus chanceux (les as) ou encore des mutations abominables pour les autres (les jokers).

Ce premier volume constitue une introduction consistante de cet univers avec chaque nouvelle centrée plus particulièrement sur un ou plusieurs personnages clés et la découverte de ses pouvoirs ou de ses tares, associée à une période historique spécifique (Guerre froide, chasse aux sorcières, mouvements citoyens des années 60-70, guerre du Vietnam…) étalant ces récits sur une quarantaine d’années. Les « as » comme les « jokers » sont décrits comme des personnes comme les autres (ou tentant de l’être) avec leurs doutes et leurs difficultés, appuyant l’identification du lecteur. Chaque histoire apporte une pierre à la cohérence de l’univers, interconnectée aux autres grâce aux différents auteurs qui ont su s’en approprier à leur manière, le plaisir et la curiosité restant intacts à chaque nouvelle. 

Une introduction prometteuse !

Premier volume d’un long cycle, la série en version originale s’étalant sur plus de 20 tomes, ce recueil est bien écrit et constitue une belle introduction à cet univers, même si toutes les nouvelles ne se valent pas. Malgré tout, la curiosité nous pousse à attendre la suite avec impatience pour découvrir l’évolution de ce monde parallèle.

Alexandre A.